Editions Tiphaine
Accueil du siteCarnet de voyage
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
GILLES DELEUZE : SUR QUATRE FORMULES POÉTIQUES QUI POURRAIENT RÉSUMER LA PHILOSOPHIE KANTIENNE
mercredi 26 mai
Le temps out of joint la porte hors de ses gonds, signifie le premier grand renversement kantien : c’est le mouvement qui se subordonne au temps. Le temps ne se rapporte plus au mouvement qu’il mesure, mais le mouvement au temps qui le conditionne. Aussi le mouvement n’est-il plus une détermination d’objet, mais la description d’un espace, espace dont nous devons faire abstraction pour découvrir le temps comme condition de l’acte...() Critique et clinique : Les éditions de Minuit/ Paradoxe suite/ click sur "EXPRESSION d’ARTISTE"
Jean Claude Aubry nous a quitté ...
mardi 13 novembre

Nous sommes triste de vous annoncer le décès de Jean Claude Aubry survenu le 2 octobre dernier. Nous n’avons pas eu le plaisir de le rencontrer physiquement mais nous avons aimé les textes qu’il nous a envoyé, son humour décapant et décale, son humanité.

Son livre « Mémoire d’un scribouillard » va paraître aux edition Les presses du midi, nous vous le recommandons chaudement.

Sur le Web
Maison d’édition les Presses du Midi
Le site des éditions des presses du midi.
Jean Claude Aubry
Le site de notre Prête plume.
8.11.2011 Je ne compte plus les heures de bus :-)
jeudi 1er décembre 2011
par Administrateur- tiphaine

8.11.2011 Je ne compte plus les heures de bus :-)

(JPG)

Ah et bien en deux jours il s’en est passé, ouf. Déjà partir de mon île c’était pas simple mais là ça a été même compliqué. Sur l’île il y a environ 20 endroits minimum (restos, petits magasins ou y’a presque rien à acheter...) mais on peut acheter des billets de bus, pour partout, vietnam, cambodge, thailande, parfois c’est vrai que l’on doute un peu que se soit possible, mais de toute façon faut bien partir à un moment et là ca devient intéressant. Parce que là ils te donnent un billet avec la

finale, moi sannakhet, au début c’est ce que je voulais... Je me suis bien fait expliquer, trois quatre fois, comment ca allait se passer et j’ai compris que c’était pas gagné. Parce le prix du billet comprend, le bateau pour quitter enfin l’île, le minibus pour pakse et le gros bus pour sannakhet, avec un bateau à 11 heures, avant y’a pas... Résultat, arrivé à pakse dans un endroit pommé, la gare de bus de pakse, elle est en dehors de la ville, je ne sais pas à quelle distance elle est de la ville mais des kilomètres, à 16 heures 30, je me suis dis, faut faire une truc, il reste environ 6 heures de bus et de toute façon y’a pas de bus :-) C’est ça qu’est beau, ils vendent mais y’a pas d’horaire d’arrivée et à 16 heure c’est trop tard, demain oui y’en aura. Y’a un laotien avec qui me me suis bien marré, je voulais comprendre et à force de l’astiquer, puisque je savais qu’il parlait anglais et c’est pas très courant, là il me dit "oui je sais mais il faut qu’il arrête de vendre des tickets, le dernier bus part à 15 heures, aujourd’hui il est déjà parti". Ouf je me suis dis , tu te trouves un coin tranquille et il va falloir sortir le plan B. Je rencontre un p’tite é très sympa, avec un étui et dedans je pense un violon, ça m’a plu. Je parle un peu avec elle et elle me dit "moi je vais à Vientiane", ce qui à la base était mon plan initial mais 11 heures de bus... Je me suis dis, t’es à pakse c’est d’ici que partent tous les bus de nuit, sleeping, allez on est parti pour vientiane. Y’avait juste un tuk tuk qui partait pour la ville, pas fou lui. Et là un couple de touristes, des Français, environ 60 ans, plutôt sympas mais complètement dépassés, ils avaient du mal à comprendre ce qui se passait, en plus ils parlaient un anglais pas possible, donc dûr. Je leur ai dis, "vous pouvez l’attendre longtemps le bus, y’en a plus..." Le mec me dit net "mais qu’est ce qu’on peut faire", je leur dis "mais rester un jour à pakse, quoi qu’en disent tous les guides, c’est franchement pas si mal, ou alors vous changez de destination", mais bon, je serais vous je prendrais ce tuk tuk déjà vous serez dans le centre ville ça ira mieux"...Le tuk tuk partait j’étais obligé de les laisser, après y’avait plus de tuk tuk ni de bus, perdu le truc :-) Ah ca ca va leur faire des souvenirs et c’est très bien mais bon. En tout cas j’ai pris mon bus de nuit, j’ai partagé mon lit avec un énorme laotien, très sympa, parlant anglais mais qui a pris les 2/3 du lit,

déjà que c’est pas grand...Mais rigolo et ce matin hop Vientiane. Une chambre, une douche, dodo puf.

Je n’ai pas pû mettre en ligne...internet n’était franchement pas bon et très cher. Donc maintenant je suis à Vieng Viang, alors ça c’est autre...là c’est touristique mais invroyable, pas contre c’est vrai que c’est très beau et dès que l’on sort un peu de Vien Viang c’est là jungle, des petits villages, des caves dans la montagne magnifiques (je vais en voir une autre demain) et après demain départ pour Lang Prabang, ça je peux dire que j’en fais du bus actuellement :-) Je vous laisse avec quelques images de Vieng Viang. A très bientôt.

(JPG)
(JPG)

Petit pond suspendu pour aller à une grotte magnifique.

(JPG)

j ’étais seul dans cette grotte, et bien l’impression était incroyable. Elle est grande et très belle, en pleine montagne. Superbe.

(JPG)

Petit temple dans la grotte.

(JPG)

Une des galeries. Je vous dis à bientôt, demain départ pour Luan Prabang, ça va être différent mais très beau je suis sûr. @+

(JPG)