Editions Tiphaine
Accueil du siteCarnet de voyage
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
GILLES DELEUZE : SUR QUATRE FORMULES POÉTIQUES QUI POURRAIENT RÉSUMER LA PHILOSOPHIE KANTIENNE
mercredi 26 mai
Le temps out of joint la porte hors de ses gonds, signifie le premier grand renversement kantien : c’est le mouvement qui se subordonne au temps. Le temps ne se rapporte plus au mouvement qu’il mesure, mais le mouvement au temps qui le conditionne. Aussi le mouvement n’est-il plus une détermination d’objet, mais la description d’un espace, espace dont nous devons faire abstraction pour découvrir le temps comme condition de l’acte...() Critique et clinique : Les éditions de Minuit/ Paradoxe suite/ click sur "EXPRESSION d’ARTISTE"
Jean Claude Aubry nous a quitté ...
mardi 13 novembre

Nous sommes triste de vous annoncer le décès de Jean Claude Aubry survenu le 2 octobre dernier. Nous n’avons pas eu le plaisir de le rencontrer physiquement mais nous avons aimé les textes qu’il nous a envoyé, son humour décapant et décale, son humanité.

Son livre « Mémoire d’un scribouillard » va paraître aux edition Les presses du midi, nous vous le recommandons chaudement.

Sur le Web
Maison d’édition les Presses du Midi
Le site des éditions des presses du midi.
Jean Claude Aubry
Le site de notre Prête plume.
ENFIN KOCHI
vendredi 4 septembre 2009
par Administrateur- tiphaine
(JPG)
Mc leod , dharamsala le lieu du Dalai Lama
(JPG)
(JPG)
Mc leod une petite maison dans la montagne

Enfin kochi ... Oui la luciole ne donne pas beaucoup de nouvelles mais ma descente dans le sud a été plus rude que prévue et avant de trouver un cybercafé correct et le temps surtout. Donc me revoilà et je suis dans le sud a kochi. Port Kochi. Magnifique avec la mer, des palmiers, des cocotiers, le soleil et depuis plus de deux semaines des touristes occidentaux partout. Je n’en avais pas vu un depuis longtemps, je n’avais pas non plus vu des prix si élèves, c’est simple ca a double au minimum mais en se débrouillant ça va encore.. Donc après manali je suis allé a dharamsala (Mc Leod) ou il pleuvait comme pas possible mais ça donne a cette ville incroyable (tibétaine) une atmosphère incroyable. Tout en haut d’une montagne, très beau et un climat très spécial. calme, serein. j’y retournerais. Apres retour Delhi pour quelques jours épuisants (très chaud et humide). Apres départ pour 38 heures de train direction bengalore, ville folle, avec un trafic incroyable mais pas désagréable. De la je suis parti pour mysore, ville magnifique, ambiance paisible, rien a dire un très bon moment. Apres Bengalore, que je n’ai pas aimée puis kochi et enfin je vais pouvoir faire un break. Traverser l’inde de part en part c’est quand même pas simple :-) Mais que c’est beau, je conseille vraiment le train, le bus franchement il faut aimer. Mais le train c’est génial, en couchette. Ici au kerala la végétation est dingue, je n’avais jamais vu ça, au guatemala peut être ou en bolivie mais ni en afrique, ni ailleurs, c’est vert, humide a souhait, c’est génial. Demain je pars pour une île avec des plages de sable blanc et des palmiers :-) Je vais me reposer, j’en ai bien besoin avant de descendre jusqu’a la pointe de l’inde. J’aurais vraiment traverse l’inde de part en part, ce que je ne pensais pas faire et je ne le regrette pas. toutes les villes que j’ai traversées sont différentes, toutes sont a voir même si a Bengalore au bout de deux jours on commence a devenir nerveux :-) Bon je vous quitte avec des photos, les premières de dharamsala puis de bengalore, la suite une prochaine fois ... J’ai un nombre de photos en retard :-) Bisous a très bientôt.