Editions Tiphaine
Accueil du siteLa revue Toc Toc Toc Toc TocToc 10
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
Toc Toc Toc 15 version électronique est en ligne...
dimanche 3 février
L’édition électronique de la revue Toc Toc Toc 15 est en ligne, son thème est le rire. Bonne lecture.
Toc Toc Toc 16 est paru
vendredi 25 janvier
Le numero 16 de la revue Toc Toc Toc vient de sortir. Lire la suite.
Toc Toc Toc 15 : Le Rire ... pas si simple ....
lundi 5 novembre
Nous voila en plein dans le numéro 15 de notre revue toc toc toc. Pour le dossier du rire une classifications par ordre chronologique, s’imposé, mais quand nous sommes tombes sur la phrase de NIETZSCHE « citation...je ferait une classif des philosophes par le rire...... Donc avec cette référence en tete nous nous sommes lancés dans le RIRE.Parmi les auteurs qui ont donné mauvaise réputation au rire, et ceux qui sont centré leurs recherche philosophique autour du RIRE... et a partir de là : presque simple, sinon que les penseurs choisit sont parfois en contradiction avec leurs idées déjà très complexes, et chacun voulant être le premier a avoir découvert le contenu du rire, presque tous sous influence des anciens philosophes comme Aristote, doctrines et concepts, se chevauchent, lui-même influencé par Cicéron...il a trois livres : de l’Oratore, de L’ELOQUENCE et la Rhétorique, il existent aussi des citations, des proverbes, des lettres « apocryphes », (Hypocrates à Démocrite selon les uns , des bouts des traités, des pièces de théâtre , Aristophane génial défenseurs de la libre pensée... Un chaos, innombrable dans lequel nous nous sommes débattus, entre Démocrite, philosophe dont le rire était avant l’heure presque thérapeutique, les traités des médecins assez nombreux, Joubert, etc.. Nous qui nous sommes pas ni philosophes, ni des penseurs, et avec pour tout bagage l’enthousiasme et la curiosité, pour le Thème sacré du RIRE, arborant un discours « plus qu’impure », selon Vuarnet.. bref, des « irresponsables » Notre seul secours a été en premier lieu Descartes ,lui scientifique et savant, faisant table rase de tout, analyse, et nous fait sentir et ressentir avec son mécanicisme le sensible dans le rire : l’admiration. Dans « Les passions de l’âme » Hobbes prendra, empreintant aux anciens et a Descartes (qu’il traduira),admiration, haine, mépris, et « gloire soudaine » empreint a Quintilien, se voulant l’unique détenteur de touts les sentiments contenu dans le RIRE, Baudelaire et son RIRE satanique, le critique sévèrement,et soutien que : ses idées sont les idées de Quintilien et de Cicéron. Et puis il y a Bergson les uns aiment les autres le traitent de « barbant méticuleux ». Enfin Rabelais dans son Gargantua...nous fait rire le divin philistin, visionneur,messager pédagogique. Le fil de Nietzsche nous conduit vers les deux versants de cette expression appelé RIRE , les rhétoriques, convaincus de leurs propre sérieux et influencés par Aristote, « le rire est le propre de l’homme », mais quel est le contenu du RIRE, ? jugement sur les faiblesses humaines, mépris, orgueil, vanité ?. Non Il y a d’autres noms qui forcerons et clarifierons le RIRE ...comme plaisir, désir, bonheur...l’autre vie, la vie légère de Spinoza, a Voltaire, Deleuze, Ionesco, Arrabal, Perec, Queneau, etc.
Toc Toc Toc 15 est paru
jeudi 25 octobre
Toc Toc Toc 15 est paru, son thème est le rire. Le sommaire est en ligne.
Toc Toc Toc 15 en cours...
mercredi 10 octobre
Le numéro 15 de la revue Toc Toc Toc va paraitre, son thème Le Rire, un thème difficile mais au combien passionnant. Sortie prévue le 15 Octobre.
Toc TocToc 10
Ce numéro de Toc Toc Toc est consacré à la liberté. Qu’est elle, qu’est elle devenue ... Un sujet vaste et complexe mais au combien passionnant

Ce numéro de Toc Toc Toc est consacré à la liberté. Qu’est elle, qu’est elle devenue ... Un sujet vaste et complexe mais au combien passionnant

L’ensemble des articles de ce numéro n’est disponible qu’en version papier.

Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 29 août 2010
par Administrateur- tiphaine
MICHEL CASSE « Nostalgie de la lumière »
MICHEL CASSE « Nostalgie de la lumière »
Les découvertes les plus importantes résultent souvent très directement d’innovations techniques substantielles. Je ne parle pas des percées purement théoriques, déconnectées de l’expérimentation, tant il est délicat de distinguer leur source d’inspiration. La lunette de Galilée (grossissement 20) lui permit de distinguer clairement quatre minuscules taches de lumière dont il suivit le mouvement jusqu’à ce qu’il fût certain qu’il observait des lunes individuelles orbitant (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 août 2010
par Administrateur- tiphaine
JACQUES BROWN - 1918-1991
La liberté : polyester
Jacques Brown
1918-1991 James, dit Jacques, Brown naît en 1918 à Paris des œuvres d’une mère anglaise et d’un père américain. "Le jeune soldat, rentré aux Etats-Unis, laisse Béatrice Brown seule à Paris avec son fils. Contrainte de faire des ménages pour survivre, la jeune femme se retrouve employée de maison auprès de la famille Latouche. La vivacité intellectuelle, la jovialité, le sens de la répartie de son enfant séduisent le maître de maison. Jacques devient le fils qu’il n’a pas eu et reçoit une (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 août 2010
par Administrateur- tiphaine
CLAUDINE HERRMANN "Les voleuses de langue"
... La femme au contraire a appris de longue date à respecter non seulement l’espace matériel et mental d’autrui, mais l’espace pour lui-même, l’espace vide. C’est qu’il lui faut maintenir entre elle et les hommes qu’elle n’a pas choisis une distance qui est sa sauvegarde. Quant à ceux qu’elle a pu choisir, il faut aussi, pour éviter l’anéantissement total, pour se dérober à la vocation colonisatrice habituelle de l’homme, se ménager des plages, une espèce de no man’s land, qui constitue précisément ce que les (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 août 2010
par Administrateur- tiphaine
SORCIÈRE ET HYSTÉRIQUE CATHERINE CLEMENT
SORCIÈRE ET HYSTÉRIQUE CATHERINE CLEMENT
Une femme en pleurs s’appuie sur l’épaule d’un vieillard. Elle est habillée de pourpre, et porte les signes de la violence et de l’amour « Elle a sur le visage des marques de morsure, le long des bras des traces de coups ; ses cheveux épars s’accrochent dans les déchirures de ses haillons ; ses yeux paraissent insensibles à la lumière ». Elle reste ainsi longtemps muette, anorexique « puis elle se réveille, et débite des choses merveilleuses ». Dans son délire, elle (...)

lire la suite de l'article
mardi 20 octobre 2009
par Administrateur- tiphaine
MICHEL FOUCAULT :Kenneth J.Dover,Homosexualité grecque, éditions la Pensée sauvage.
L’ouvrage, surtout, est nouveau grâce à la documentation mise en œuvre et à l’usage qu’il en fait. Il entrecroise avec une extrême rigueur les textes et les données iconographiques. C’est que les Grecs, à l’âge classique, en ont montré plus qu’ils n’en ont dit : les peintures de vases sont infiniment plus explicites que les textes qui nous restent, fussent-ils de comédie.

lire la suite de l'article
mercredi 22 novembre 2006
Sommaire Toc Toc Toc 10 : version papier
[ EDITORIAL
>97] Tiphaine Stepffer
PHILOSOPHES DES LUMIERES Diderot Eléments de physiologie - Jacques le Fataliste
Zeev Sternhell Du XVIII siècle à la guerre froide
« LA LIBERTE » Dossier
Platon- Schelling - Descartes
Hegel - Nietzsche - Spinoza -Marx, De Tocqueville, Sartre ...
REFLEXION D’ARTISTE
Jacques Brown Sculptures
TEXTES CONTEMPORAINS
Fernando Arrabal Jour de lévitation pour Jim Morrison à Mexico City
Martial Jalabert Nique la liberté Denys Condé La liberté c’est grave
PHOTOGRAPHIE (...)

lire la suite de l'article
lundi 20 novembre 2006
Poésie
Chants d’Aluminium
Philippe Guénin
Quatre voix complotent, gémissent ou exultent dans cette tragédie d’une naissance déjà morte que sont les Chants d’Aluminium. La plus révélatrice est celle de JUAN DE LA CRUZ, personnage mystique. Philippe Guénin, jeune écrivain violent et intransigeant, tente ainsi d’expulser un désir d’absolu. Jean de la Croix est donc au cœur d’un texte de chair qui détaille trop les supplices de la jouissance pour ne pas aspirer à la pureté noire. ALEPH (androgyne) et ZED (psychopathe) s’interpellent, hagards, confondent (...)

lire la suite de l'article
dimanche 19 novembre 2006
Editorial Toc Toc Toc 10
Editorial
La LIBERTE , Toc Toc Toc numéro 10 , a voulu faire le tour (de force) sur ce mot, comme étendard, comme concept, comme courant philosophique, entre déterminisme, fatalisme et libre arbitre.
La liberté tiraillée, gisante...vidée de sens. Les découvertes des sciences nous ont ôté quelques illusions, l’état, les religions, nous font peser nos actions, nous font douter. La belle idée de l’être libre s’estompe, devant les lois, devant les croyances. Pour toutes ces raisons nous avons choisis chez les philosophes des (...)

lire la suite de l'article
dimanche 19 novembre 2006
Exploration des philosophes artistes
Méditation sur le neutre
Michel Cassé
Peinture Tiphaine Stepffer - 2006
Les scalpels s’affinent : les micro-projectiles lancés par les accélérateurs géants frôlent la vitesse de la lumière. L’énergie des micromissiles se compte en dizaines de milliards d’électron-volts. A de telles énergies, des paires particule-antiparticule ne peuvent manquer de se créer, qui ne font que brouiller les collisions, que l’on voudrait révélatrices, des projectiles élémentaires et de leurs cibles.
Imaginez un horloger, d’un genre peu subtil et même un peu fruste, pour les (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 novembre 2006
Artistes comptemporain
Les Emouvantes
Catherine Ekat
Catherine Ekat nous ouvre les portes de son monde pictural., « Les Emouvantes », toiles n’ayant pas, à ce jour, été exposées. Entre Jean Genet et le théâtre No ses tableaux nous questionnent , nous intrigue, la matière en est la substance.

lire la suite de l'article
samedi 18 novembre 2006
Textes comptemporains
Nique la liberté
Martial Jalabert
Nique la liberté
Le bonjour d’Albert
Albert Jacquard rappelait récemment que les lois générales de la physique font qu’une étoile ne peut pas faire autre chose que ce qu’elle fait. Humaniste convaincu et militant, illustration (fantasmatique ?) de ce que pourrait être un homme libre dans la société moderne, il ne disait bien sûr pas ça pour embêter les poètes. La merveilleuse étoile reste merveilleuse ; elle n’est pas fantasque, un point c’est tout. Elle exécute. Même pas. Elle se fait " (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 novembre 2006
Textes comptemporains
La liberté c’est grave
Denys Condé
Dans nos sociétés occidentales comme dans beaucoup d’autres l’artiste est libre, plus libre qu’à aucun moment de l’histoire. Libéré par le progrès des techniques et des matériaux, par les nouveaux moyens de connaissance et d’expression qu’il est inutile de citer, libéré de surcroît par Duchamp, l’artiste a atteint le plus haut niveau de liberté.
Comment au XXI siècle l’artiste assumera-il cette liberté ? Le mot de liberté est si vital, si riche, si divers, si nombreux qu’il est difficile d’augurer.
L’avenir est (...)

lire la suite de l'article
vendredi 17 novembre 2006
Rock
EDITIONTIPHAINE.NET
Michel "sceaming" Espag