Editions Tiphaine
Accueil du siteLa revue Toc Toc Toc Toc Toc Toc 3
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
Toc Toc Toc 15 version électronique est en ligne...
dimanche 3 février
L’édition électronique de la revue Toc Toc Toc 15 est en ligne, son thème est le rire. Bonne lecture.
Toc Toc Toc 16 est paru
vendredi 25 janvier
Le numero 16 de la revue Toc Toc Toc vient de sortir. Lire la suite.
Toc Toc Toc 15 : Le Rire ... pas si simple ....
lundi 5 novembre
Nous voila en plein dans le numéro 15 de notre revue toc toc toc. Pour le dossier du rire une classifications par ordre chronologique, s’imposé, mais quand nous sommes tombes sur la phrase de NIETZSCHE « citation...je ferait une classif des philosophes par le rire...... Donc avec cette référence en tete nous nous sommes lancés dans le RIRE.Parmi les auteurs qui ont donné mauvaise réputation au rire, et ceux qui sont centré leurs recherche philosophique autour du RIRE... et a partir de là : presque simple, sinon que les penseurs choisit sont parfois en contradiction avec leurs idées déjà très complexes, et chacun voulant être le premier a avoir découvert le contenu du rire, presque tous sous influence des anciens philosophes comme Aristote, doctrines et concepts, se chevauchent, lui-même influencé par Cicéron...il a trois livres : de l’Oratore, de L’ELOQUENCE et la Rhétorique, il existent aussi des citations, des proverbes, des lettres « apocryphes », (Hypocrates à Démocrite selon les uns , des bouts des traités, des pièces de théâtre , Aristophane génial défenseurs de la libre pensée... Un chaos, innombrable dans lequel nous nous sommes débattus, entre Démocrite, philosophe dont le rire était avant l’heure presque thérapeutique, les traités des médecins assez nombreux, Joubert, etc.. Nous qui nous sommes pas ni philosophes, ni des penseurs, et avec pour tout bagage l’enthousiasme et la curiosité, pour le Thème sacré du RIRE, arborant un discours « plus qu’impure », selon Vuarnet.. bref, des « irresponsables » Notre seul secours a été en premier lieu Descartes ,lui scientifique et savant, faisant table rase de tout, analyse, et nous fait sentir et ressentir avec son mécanicisme le sensible dans le rire : l’admiration. Dans « Les passions de l’âme » Hobbes prendra, empreintant aux anciens et a Descartes (qu’il traduira),admiration, haine, mépris, et « gloire soudaine » empreint a Quintilien, se voulant l’unique détenteur de touts les sentiments contenu dans le RIRE, Baudelaire et son RIRE satanique, le critique sévèrement,et soutien que : ses idées sont les idées de Quintilien et de Cicéron. Et puis il y a Bergson les uns aiment les autres le traitent de « barbant méticuleux ». Enfin Rabelais dans son Gargantua...nous fait rire le divin philistin, visionneur,messager pédagogique. Le fil de Nietzsche nous conduit vers les deux versants de cette expression appelé RIRE , les rhétoriques, convaincus de leurs propre sérieux et influencés par Aristote, « le rire est le propre de l’homme », mais quel est le contenu du RIRE, ? jugement sur les faiblesses humaines, mépris, orgueil, vanité ?. Non Il y a d’autres noms qui forcerons et clarifierons le RIRE ...comme plaisir, désir, bonheur...l’autre vie, la vie légère de Spinoza, a Voltaire, Deleuze, Ionesco, Arrabal, Perec, Queneau, etc.
Toc Toc Toc 15 est paru
jeudi 25 octobre
Toc Toc Toc 15 est paru, son thème est le rire. Le sommaire est en ligne.
Toc Toc Toc 15 en cours...
mercredi 10 octobre
Le numéro 15 de la revue Toc Toc Toc va paraitre, son thème Le Rire, un thème difficile mais au combien passionnant. Sortie prévue le 15 Octobre.
Toc Toc Toc 3
La langue, arme mortelle, débats, interviews, textes d’écrivains modernes et de maîtres de la littérature Française.
La langue, arme mortelle, débats, interviews, textes d’écrivains modernes et de maîtres de la littérature Française.
Articles publiés dans cette rubrique
lundi 6 février 2006
Sommaire numéro 3
Sommaire de Toc toc toc N° 3 : version papier
Manifeste
Denis Diderot : philosophe oublié ?
Culture(S)
Marie Leca - Tsiomis : Diderot
Philippe Pujas : Ma langue maternelle
Alain Robinet : Histoire d’O
Thierry Fanchon : Le langage détourné
Livre( s)
Louis Wolfson ou le procédé : Gilles Deleuze
Langue mystique : extraits de Benjamin Walter
Dépôt de savoir & de technique : Denis Roche
Interview (s)
Alain Robinet
Extase(S)
Hildelgarde de Bingen : Jean-Noel Vuarnet
L’Exutoire(S)
Georges Pérec : je me (...)

lire la suite de l'article
lundi 6 février 2006
Manifeste
Denis Diderot : philosophe oublié ?
Le 31 juillet 1784, l’obscurité de la mort s’abat sur le philosophe du siècle des lumières. Vers midi, alors qu’il est paisiblement assis à table, Denis Diderot tousse légèrement. Dès lors, il n’est plus. La lumière du XVIII ième siècle s’est éteinte ! La veille, Diderot avait reçu, comme à son habitude, de nombreux amis chez lui. La conversation s’engagea sur la philosophie, sur les différentes routes pour accéder à cette science, à ce savoir. "Le premier pas vers la philosophie, c’est (...)

lire la suite de l'article
dimanche 5 février 2006
Installations vidéo et images numériques.
Michel Coste
« Loin des chapelles parisiennes et des courants versatiles, il mène son chemin créatif en « solitaire provincial » avec les avantages et inconvénients d’une telle qualité... Sous des apparences réservées Michel Coste est un volcan en éruption permanente d’idées, de projets fantasques, et de défis étranges... Caméra vidéo - Didier Husson

lire la suite de l'article
dimanche 5 février 2006
Installations vidéo et images numériques.
Sébastien Roche
Les propositions de Sébastien Roche nécessitent cette distance ouvertement mentale sans laquelle leur intelligence et leur force singulières risqueraient le quiproquo. Mais elles contiennent en elle-même un autre questionnement actuel. Si, il Y a trente ans, les artistes transféraient l’espace physique de la sculpture dans l’espace mental des "statements", n’était-ce pas une manière de pressentir qu’aujourd’hui, dans une évanescence des repères traditionnels, l’exacerbation de l’espace mental collectif et (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 février 2006
Culture(s)
Ma langue maternelle par Philippe Pujas
Peinture Christian Desailly
Ma langue maternelle
Au commencement fut la musique. Celle de la langue maternelle. Aujourd’hui, au pays où je suis né, peu la parlent encore. Sans importance : elle compte si peu dans le monde, où on pourrait bien, après tout, se contenter d’un langage basique, qui nous permettrait de venger Babel. Ce pays, c’est le Roussillon, tout en bas de la France, la langue, le catalan. Quand je suis né, les grands-mères, les vieilles tantes, on ne les jetait pas. On les gardait à (...)

lire la suite de l'article