Editions Tiphaine
Accueil du siteLa revue Toc Toc Toc TocTocToc 11
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
Toc Toc Toc 15 version électronique est en ligne...
dimanche 3 février
L’édition électronique de la revue Toc Toc Toc 15 est en ligne, son thème est le rire. Bonne lecture.
Toc Toc Toc 16 est paru
vendredi 25 janvier
Le numero 16 de la revue Toc Toc Toc vient de sortir. Lire la suite.
Toc Toc Toc 15 : Le Rire ... pas si simple ....
lundi 5 novembre
Nous voila en plein dans le numéro 15 de notre revue toc toc toc. Pour le dossier du rire une classifications par ordre chronologique, s’imposé, mais quand nous sommes tombes sur la phrase de NIETZSCHE « citation...je ferait une classif des philosophes par le rire...... Donc avec cette référence en tete nous nous sommes lancés dans le RIRE.Parmi les auteurs qui ont donné mauvaise réputation au rire, et ceux qui sont centré leurs recherche philosophique autour du RIRE... et a partir de là : presque simple, sinon que les penseurs choisit sont parfois en contradiction avec leurs idées déjà très complexes, et chacun voulant être le premier a avoir découvert le contenu du rire, presque tous sous influence des anciens philosophes comme Aristote, doctrines et concepts, se chevauchent, lui-même influencé par Cicéron...il a trois livres : de l’Oratore, de L’ELOQUENCE et la Rhétorique, il existent aussi des citations, des proverbes, des lettres « apocryphes », (Hypocrates à Démocrite selon les uns , des bouts des traités, des pièces de théâtre , Aristophane génial défenseurs de la libre pensée... Un chaos, innombrable dans lequel nous nous sommes débattus, entre Démocrite, philosophe dont le rire était avant l’heure presque thérapeutique, les traités des médecins assez nombreux, Joubert, etc.. Nous qui nous sommes pas ni philosophes, ni des penseurs, et avec pour tout bagage l’enthousiasme et la curiosité, pour le Thème sacré du RIRE, arborant un discours « plus qu’impure », selon Vuarnet.. bref, des « irresponsables » Notre seul secours a été en premier lieu Descartes ,lui scientifique et savant, faisant table rase de tout, analyse, et nous fait sentir et ressentir avec son mécanicisme le sensible dans le rire : l’admiration. Dans « Les passions de l’âme » Hobbes prendra, empreintant aux anciens et a Descartes (qu’il traduira),admiration, haine, mépris, et « gloire soudaine » empreint a Quintilien, se voulant l’unique détenteur de touts les sentiments contenu dans le RIRE, Baudelaire et son RIRE satanique, le critique sévèrement,et soutien que : ses idées sont les idées de Quintilien et de Cicéron. Et puis il y a Bergson les uns aiment les autres le traitent de « barbant méticuleux ». Enfin Rabelais dans son Gargantua...nous fait rire le divin philistin, visionneur,messager pédagogique. Le fil de Nietzsche nous conduit vers les deux versants de cette expression appelé RIRE , les rhétoriques, convaincus de leurs propre sérieux et influencés par Aristote, « le rire est le propre de l’homme », mais quel est le contenu du RIRE, ? jugement sur les faiblesses humaines, mépris, orgueil, vanité ?. Non Il y a d’autres noms qui forcerons et clarifierons le RIRE ...comme plaisir, désir, bonheur...l’autre vie, la vie légère de Spinoza, a Voltaire, Deleuze, Ionesco, Arrabal, Perec, Queneau, etc.
Toc Toc Toc 15 est paru
jeudi 25 octobre
Toc Toc Toc 15 est paru, son thème est le rire. Le sommaire est en ligne.
Toc Toc Toc 15 en cours...
mercredi 10 octobre
Le numéro 15 de la revue Toc Toc Toc va paraitre, son thème Le Rire, un thème difficile mais au combien passionnant. Sortie prévue le 15 Octobre.
TocTocToc 11
La revue Toc Toc Toc 11 a pour sujet "L’amour, l’amitié, la famille, le sexe et l’art dans tout ça...". Pour un thème c’est un thème.
La revue Toc Toc Toc 11 a pour sujet "L’amour, l’amitié, la famille, le sexe et l’art dans tout ça...". Pour un thème c’est un thème.
Articles publiés dans cette rubrique
mercredi 9 février 2011
par Administrateur- tiphaine
CES BELLES FEMMES QUI NOUS QUITTENT
ANDREE CHADID "LA CITE FERTILE"
Un jour j’ai décidé de prendre le large ; comme ça, sans quitter ma cité. Cela m’a pris - un matin, un soir, je ne sais plus - une brûlante envie de m’offrir ma ville, de la palper, d’en extraire les sucs de la ressentir dans toutes ses fibres, d’ouvrir l’œil à perte de vue. De la reconnaître, ma ville, dans une pierre, un tronc d’arbre, un visage ; de la nommer en chacun et partout. De m’attacher à ce passant, ou à cet autre ; d’aller un moment dans leurs pas. Depuis, je marche le regard à ras de terre, ou (...)

lire la suite de l'article
mercredi 31 janvier 2007
Tiphaine Stepffer
Editorial Toc Toc Toc 11
EDITORIAL Tiphaine Stepffer
PHILOSOPHES DES LUMIERES
Denis Diderot
DOSSIER : L’Amour - L’Amitié - La Famille - Le Sexe - et l’Art dans tous ça
Platon - Descartes - Saint Thomas D’Aquin -Sartre - Freud - Serge Chaumier - Hélène Cixous et d’autres encore...
REFLEXION D’ARTISTE
Alexandre Delay : Œuvres et textes
TEXTES CONTEMPORAINS
Fernando Arrabal : Quand il me faut parler de moi... - Je te salue, démente
Martial Jalabert : Le Tribunal des Dupes
Barbara Fournier : Le Pont de la Machine
Philippe (...)

lire la suite de l'article
mardi 30 janvier 2007
Tiphaine Stepffer
Editorial
Le thème central du numéro 11 de Toc Toc Toc est « L’amour, l’amitié, la famille, le sexe... et l’art dans tout ça ». Le Dossier s’est constitué avec facilité. La pensée si actuelle de Diderot nous laisse encore perplexes. A la relecture des textes du philosophe, par la description minutieuse des passions et des sentiments qu’il nous livre, nous avons ressenti sa force prodigieuse. La justesse de ses analyses nous permet de pénétrer dans son époque jusqu’à y toucher « une certaine odeur des testicules (...)

lire la suite de l'article
lundi 29 janvier 2007
Photographie
Christophe Beaucourt
So Low

Pour certains, un fantôme, pour d’autres, un esprit, pour d’autres une esthétique, et pour d’autres encore une allégorie. Peut-être est-ce la représentation d’une absence, d’une disparition, d’une solitude, d’une plénitude ou moi-même que je dessine ? A vous de voir.

Christophe Beaucourt.

"Ce que nous observons, ce n’est pas la nature en soi, mais la nature exposée a notre méthode d’investigation"

(Heisenberg)



lire la suite de l'article
vendredi 19 janvier 2007
Art comptemporain
François Schnepp
Les animaux habitent son œuvre...sa fascination envers ce monde complexe des animaux, serait de l’esprit animiste où une curiosité d’ordre scientifique ? Cette vocation, dans son métier de peintre et de graphiste le force à retrouver chaque fois ses rituels, tandis que guidé par sa fantaisie de coloriste il cherche dans les lignes, les traits, les formes et tracés, une sorte de vocabulaire figuratif qui désignerait quelque chose qui nous échapperait....Comme dans les grottes d’Altamira, mais sans l’alignement des trophées de chasse, le peintre François Schnepp n’aligne pas ses créatures mais les disposent autrement dans le monde réel qui est le sien. Qu’exprime cette peinture ? La cérémonie d’un exorcisme ou simplement sa pratique d’artiste toute vouée à son « affaire » Question. Voudrait-il rattraper par le biais de sa mémoire reptilienne et par le truchement de ses formules picturales le fils qui nous lieraient au monde animal et à chaque créature de l’univers.

lire la suite de l'article
jeudi 18 janvier 2007
Ecrits comptemporains
Le tribunal des dupes
Martial Jalabert
Collage : L.J Mantigneu
Le Tribunal des Dupes
Se sentant délaissées et mal servies par leurs meilleurs sujets (ou peut-être par simple désœuvrement, l’histoire ne le dit pas), les Muses convoquèrent un jour devant le Tribunal céleste le Grand Amour, la Belle Amitié, la Sainte Famille Machin et le Gros Sexe. On dépêcha Hermès pour les envois. A l’heure dite, le Président du Tribunal, ceint de sa couronne de laurier, ouvrit la séance en déclarant : Faites entrer les accusés !
L’Amour et l’Amitié (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 janvier 2007
Textes Contemporains
Barbara Fournier
Le Pont de la Machine
BARBARA FOURNIER
A mon ami César
Le Pont de la Machine
A la Rua Santa Cruz ? Juste au-dessus du Pont de la Machine ?
César était foudroyé. Ce que venait de lui annoncer l’amour secret de ses dix ans, sa voisine, il ne voulait tout simplement pas le croire.
Adriana allait déménager avec sa mère aux abords immédiats du quartier le plus dangereux de la ville, là où sévissait, en toute impunité depuis des années, la bande à Miguel. Parmi les infortunés qui se hasardaient encore dans cet enfer en miniature, on (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 janvier 2007
Textes Contemporains
Fernando Arrabal
Je te salue, démente
Je te salue, démente.
Etrangement parée pour le bal de l’ asile
Tu désires voler sur les rochers du sort
Alors que les furies sont devenues patientes
Grâce aux nouveaux psychiatres, ces bergers de la haine
Je te salue, démente.
Au centre du désert sans baisers, ni caresses
Des sectes aux gourous feignant la différence
Se disputent l’opium pour asservir l’enfant
Que parfume le sang versé par l’innocence.
Je te salue, démente.
Tout enfant est un fou, le fou n’est qu’ un (...)

lire la suite de l'article
lundi 15 janvier 2007
Textes Contemporains
Phillipe Pujas
Untitled Document
C’était une de ces belles journées d’été comme on en connaît dans ces contrées maritimes restées miraculeusement à l’abri du tourisme, parce que situées loin des grandes routes. La mer était calme et sereine, on respirait une légère brise qui insinuait en vous une joyeuse euphorie, un bien—être total.
J’étais là, attablé à une terrasse de café, face à la mer, dégustant l’apéritif local accompagné de quelques spécialités. Mon air heureux fut remarqué par mon voisin, un homme d’âge moyen, aux cheveux (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 janvier 2007
Rock
Rebelle Punk Rock ... avec cause ?
Michel "Screaming" Espag
Rock
Michel "screaming" Espag
— En Chine new-look. Pour avoir diffusé sur internet les paroles d’une chanson punk contestataire, Zhang Lin a été accusé de publication d’informations "contraires à la constitution" et "d’atteinte à la sécurité nationale". Il a pris cinq ans de prison. (5 Décembre 2005.)
Rebelles punk-rock...avec cause ?
1976-77. La crête dans le guidon, le punk franchouille a craché sa première salve en l’honneur de Johnny Rotten et des Sex Pistols.
Car le seul (...)

lire la suite de l'article