Editions Tiphaine
Accueil du siteLes ROIS de FRANCE de Tiphaine /Texte de Hubert Haddad
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
Hakim Bentchouala Un mensonge qui dit toujours la vérité
samedi 16 février

Hakim Bentchouala Un mensonge qui dit toujours la vérité

Une bonne soirée vous attend.

Coups de coeur
dimanche 25 février
Ouverture de la rubrique coups de coeur. Des expositions qui nous ont fait plaisir à voir, des émotions à partager, coups de coeur c’est ça, mis à jours au rythme de nos ressentis.
Sur le Web
Les Mauvaises.fr - Officiel
Les Mauvaises : un duo comique de comédiennes violoncellistes mal tempérées qui revisitent plus de six siècles de musique en moins d’une heure dix.
Centre de photographie de Lectoure
Axé sur la photographie mais ouvert aux autres médiums, le Centre de photographie de Lectoure a les activités d’un centre d’art. Implanté en milieu rural, le Centre de photographie propose également deux manifestations, l’Été photographique et Cheminements.
Théophile Bra : Musée de la vie romantique
Théophile Bra au musée de la vie romantisque.
Théophile Bra
Communiqué de presse
Les ROIS de FRANCE de Tiphaine /Texte de Hubert Haddad
Un peintre comme Tiphaine inverse la proposition. Venue de l’informel, du "tachisme" qui n’est qu’un préalable exercice "vincesque" à quelque vision demeurée en suspens, elle restitue à l’espace mnésique certains repères en forme de visages ou d’emblèmes afin d’éclairer sa fougue abstraite d’une méditation rigoureuse sur la tradition et l’histoire, ces constituants sémiotiques et sentimentaux d’une rêverie obstinée constituée en culture.

((Les Rois de France de Tiphaine Texte de Hubert Haddad))

François I Stepffer-Tiphaine 1998

L’art est un miroir d’absolu qui ne reflète, par bribes et par ruptures vitales, que le fond des temps infigurable. A travers les failles de l’actuel, les angles morts de la représentation et autres déplacements de la réalité, l’Histoire pourrait s’abymer dans l’histoire de la peinture comme une manière de modèle arbitraire et envahissant, en concurrence avec les états naturels. Le songe de l’artiste pareillement traverse les mythes et les remodèle ; des rêveurs efficaces bousculent en fin de compte les lisières du réel au nez et à la barbe des interprètes du quotidien. Hauts faits, désastres, foules variables et précipitations de la technologie impressionnent la toile par le biais saugrenu d’une subjectivité et selon une causalité d’un autre type. L’art interdit ainsi, par enjeu intrinsèque, toute fixité doctrinale. On ne sait rien du monde qu’une passion qui lui ressemble à travers maints replis singuliers. Mais un Jean Fouquet nous en apprend davantage sur Charles VII que la chronique du temps, c’est avant tout par l’effet de présence pictural : son roi de peinture inspiré de la statuaire gothique et du réalisme analytique des physiognomonies flamands, inaugure un art du portrait pensé dans son unité esthétique par une façon quasi abstraite d’envisager la composition.

Articles publiés dans cette rubrique
samedi 13 août 2011
par Administrateur- tiphaine
LES MEROVINGIENS
Mes recherches autour de Rois "MEROVINGIENS" furent difficiles, il existe dans notre patrimoine historique beaucoup des peintures, en général édulcorées, et de portraits stéréotypés.. A trois ou deux siècle de la mort de tous ses Rois.., l’histoire embellit les êtres Or LES MEROVINGIENS sont tombés sous la malédiction de la caricature, ces Rois les soi-disant fainéants furent les premiers gouverneurs guerriers par leurs actions, passion, vision, et la construction des états... J’ai dut alors me contentée (...)

lire la suite de l'article
samedi 16 février 2008
Hakim Bentchouala
Un mensonge qui dit toujours la vérité
D’après Jean Cocteau, musique Francis Poulenc
Les avatars d’un texte tenu, brandit par un comédien pianiste chargé de mener deux batailles de front , l’un pour la vérité l’autre pour la défense du mensonge....

lire la suite de l'article
mardi 5 juin 2007
Exposition
Pages et Images
Galerie "Les vergers de l’Art" 14 rue du perche 75003 Paris
Très belle exposition d’écrivains-peintres. En hommage et avec Pierre KLOSSOWSKI Adonis - Tahar Ben Jelloun - Michel Butor - Laure Fardoulis - Philippe Guenin - Hubert Haddad - Luis Mizon - Bernard Noël - Zoé Valdés

lire la suite de l'article
lundi 14 mai 2007
Théatre
Les Mauvaises
Un duo de violoncellistes mal tempérées

Les Mauvaises un duo de violoncellistes mal temperées

Patricia Clement Martine Thinières



lire la suite de l'article
dimanche 25 février 2007
Exposition
Théophile Bra
Sang d’encre
THEOPHILE BRA (1797-1863)
Né à Douai le jeune Théophile Bra fait des études à l’Ecole de beaux-arts cinq ans plus tard il reçoit le 2eme Prix de Rome.
Il va exprimer sa révolte contre la mode du néo-classicisme et le romantisme, tous deux très loin de ses ambitions intellectuelles, « pour une production nouvelle qui regarde l’avenir.
Ses dessins, à l’encre représentent et contiennent la recherche qu’il a commencé à 20 ans, sur la chimie, l’astronomie, les sciences natures, l’occultisme, etc. Les (...)

lire la suite de l'article
dimanche 25 février 2007
Exposition
Paradjanov
le magnifique
dimanche 25 février 2007
Exposition
Taddeo et Federico Zuccari
Do, se, gno
Visite a l’expo de Beaux Arts à Paris
Dessins de Taddeo et Federico Zuccari
Zuccari, frères, Taddeo (1529-1566) et Federico (1542-1609)également appelés Zuccaro, peintres italiens considérés comme les maîtres du maniérisme...Nous avons regardé, observé, analysé, les dessins des monuments, les colonnades, les cloîtres, les études, les esquisses, et dessins pour des fresques. Rien dans toute leurs œuvres, nous a paru du maniérisme, plutôt expressionniste, et parfois même du primitivisme, des traits énergiques, des (...)

lire la suite de l'article