Editions Tiphaine
Accueil du siteCarnet de voyage
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
GILLES DELEUZE : SUR QUATRE FORMULES POÉTIQUES QUI POURRAIENT RÉSUMER LA PHILOSOPHIE KANTIENNE
mercredi 26 mai
Le temps out of joint la porte hors de ses gonds, signifie le premier grand renversement kantien : c’est le mouvement qui se subordonne au temps. Le temps ne se rapporte plus au mouvement qu’il mesure, mais le mouvement au temps qui le conditionne. Aussi le mouvement n’est-il plus une détermination d’objet, mais la description d’un espace, espace dont nous devons faire abstraction pour découvrir le temps comme condition de l’acte...() Critique et clinique : Les éditions de Minuit/ Paradoxe suite/ click sur "EXPRESSION d’ARTISTE"
Jean Claude Aubry nous a quitté ...
mardi 13 novembre

Nous sommes triste de vous annoncer le décès de Jean Claude Aubry survenu le 2 octobre dernier. Nous n’avons pas eu le plaisir de le rencontrer physiquement mais nous avons aimé les textes qu’il nous a envoyé, son humour décapant et décale, son humanité.

Son livre « Mémoire d’un scribouillard » va paraître aux edition Les presses du midi, nous vous le recommandons chaudement.

Sur le Web
Maison d’édition les Presses du Midi
Le site des éditions des presses du midi.
Jean Claude Aubry
Le site de notre Prête plume.
Apres Delhi, Pushkar, Jodhpur, Jaisalmer, Udaipur depart ce soir pour Jaipur, on boucle le grande boucle du Rajastan.
dimanche 2 janvier 2011
par Administrateur- tiphaine

inde.jpg

Apres Delhi, Pushkar, Jodhpur, Jaisalmer, Udaipur depart ce soir pour Jaipur, on boucle le grande boucle du Rajastan.

Pour moi qui ai l’habitude de rester longtemps, voir tres longtemps dans un lieu c’est different. deux trois jours uniquement dans chaque vie c’est rapide mais c’est bien aussi, il faut dire que ces villes sont plus que touristique mais comment pourrait’il en etre autrement elles sont si belles. De toutes c’est Jaisalmer et Udaipur qui m’ont le plus sans doute plu. Jaisalmer est feerique, le sable, le gres, le ciel bleu, superbe, et le fort de toute beaute. On rentre quand meme dans le pays des rajs et ca se sent. C’est riche tres riche, en sculptures, en couleurs, en tout. Jaisalmer qui risquait de s’effondrer (il pleut beaucoup plus qu’avant et la fort resiste difficilement. L’eau ronge les fondations mais miracle de l’argent Jaisalmer est en complete restauration, le fort mais aussi la ville. Magnifique, les travaux sont finances par l’inde bien sur mais aussi par une organisation Anglaise, ils sont incroyables ces anglais, surprenant et a franchement dire je les aime beaucoup, ils ont une folie particuliere, surprenante mais il n’y a pas besoin d’aller en inde pour s’en rendre compte :-) Moi qui n’aime pas trop les guides, a jodhpur et Jaisalmer on peut se balader avec des audio-guides (des genres de walkman), en 7 langues disponibles je crois, et tres bien fait, un vrai plaisir. On y apprend des trucs qui font reflechir un peu, comme ces suicides rituels, le Jauhar, lorsque un fort ou une citadelle etait sur le point de tomber a l’ennemis, plutout que de se laissser envahir les hommes et les femmes (et enfants) preferaient le suicide rituel, les femmes et enfants le bucher, les hommes, une derniere attaque suicide, habilles de tunique safran. Les chiffres font peur, a Chittor pres de Kota c’est plus de 12000 femmes et enfants qui se sont immole par le feu et plus de 30 000 hommes qui s’elancerent avec leur monture vers une mort certaine, ah oui le Rajastan n’etait pas connu pour etre l’endroit le plus serain sur terre :-) Je vous quitte deja avec des photos, je vais sans doute refaire entierement la luciole des que j’ai du temps, plus de lecteurs en fait et la structure trop figee commence a me lasser, mais vous me connaissez entre ce que je dis et ce que je fais. En tout cas la en terrasse avec un chai, le soleil, et oui il fait quand meme plus de 30 en journee, tout va bien. A tres bientot.

ganesh.jpg