Editions Tiphaine
Accueil du siteCIEL INTÉRIEUR" de JEAN-PAUL FARGIER autour de GENEVIÈVE MORGAN paru dans la REVUE "FUSÉE"// LE GRAND PALAIS Rétrospective JOAN MIRO// RODOLPHE STADLER revue TOC TOC TOC //LES MYSTIQUES de STEPFFER-TIPHAINE//OEUVRES inédites à GENEGALS//"LES ARRIVANTS" de CLAUDINE BORIS & PATRICE CHAGNARD // ERIC REINHARDT Chronique d’un confiné//CECIL MUHLSTEIN rétrospective à la Galerie PASCAL LAINE//CHRISTIAN DEBOUT "LES ENVELOPPES" à la "MUST GALLERY"
Dernière mise à jour :
lundi 29 janvier 2018
   
Brèves
ERIC REINHARDT "Comédies françaises" Collection Blanche, Gallimard
samedi 12 septembre

Et pour le livre de la rentrée, "Comédies Françaises" d’ Eric Reinhardt Notre héros, Dimitri un idéaliste révolté ou le Verbe littéraire sous toutes ses facettes, romanesque et brutal, monde de privilèges, zones d’haute tension d’harcèlement politique, rencontres multiples, l’icône féminin, énigme autour du genre, a la Donna Haraway et son contraire, amours pluriels... L’ Univers du Pouvoir, et sa pression dans le « territoire » de l’innovation, l’Art, Internet, le Sexe, livre insolite et sonore, où toute l’organisation narrative, deviennent de "textures" organiques, planant dans un virtuel charnel...d’une obsessionnelle esthétique composite...

stepffer-tiphaine

sur le web : eric reinhardt
"VESPER" de VINCENT CROUZET
dimanche 8 mars
(JPG)

Parution d’u livre,"VESPER", de VINCENT CROUZET à la FNAC d’AVIGNON le 21 février à 16H et 18H.... L’auteur nous lira de passages de son livre...amoureusement rocambolesque, biographie d’un espion... "Un beau livre, riche et foisonnant, qui sort des sentiers battus du romain d’espionnage classique grâce à ce cachet d’authenticité que Vincent Crouzet imprime sur chaque page" Domterrier "Vesper" chez Robert Laffont Aventure d’un espion, d’un amoureux , aujourd’hui jour de la Femme 8 mars, cet amoureux fou, fera tout pour cette femme « Vesper », mante religieuse, docilement se pliera à toutes ses demandes Confession désespérée, et pourtant l’homme est là, prêt à tout, docile mais franc- tireur d’élite, esthète , amoral, joue avec la mort gaiment....

Nouvelle brève
lundi 3 février

LA VIE RETROUVÉE DE JEAN-DANIEL POLLET, de JP Fargier, paraîtra début mars pour accompagner la rétrospective de ses films "Pollet retrouvé"

(JPG)

les_editions_de_loeil

« Ce livre est le récit de la vie de Jean-Daniel Pollet, exposé par lui-même. Cette biographie est donc une autobiographie que j’ai fabriquée. À partir de quoi ? Pendant sept à huit ans, j’ai écouté diverses personnes qui avaient connu ce cinéaste, avaient traversé des moments de sa vie, contribué à ses films, me livrer, sous formes de fragments, des instants partagés avec lui, des souvenirs arrachés à leurs mémoires, des paroles entendues, des gestes inoubliables. Certains ne m’ont parlé qu’une heure, d’autres pendant des journées entières. On m’a donné des photos, on m’a montré des lieux. J’ai visité des maisons, marché sur des chemins où l’empreinte de ses pas n’était pas encore effacée. J’avais aussi, et dès le départ, mon stock de souvenirs personnels, engrangés depuis notre première rencontre au printemps 1969, qu’il raconte d’ailleurs dans le dernier chapitre de son récit, jusqu’à notre ultime discussion, à peine un mois avant sa mort. Je ne savais comment pétrir tous ces documents pour les transformer en un récit. Avec quel levain soulever cette pâte ? Quel projecteur enluminer ces images ? Un jour ou plutôt une nuit, j’ai entendu Jean-Daniel parler depuis son tombeau. Je me suis mis à l’écouter. Les choses s’énonçaient, dans sa tête, dans la mienne, avec une facilité merveilleuse. Il prenait le contrôle de la narration, en grand narrateur qu’il avait toujours été. Il dispersait à sa guise les détails, mélangeait les épisodes, passait du comique au tragique et vice versa, inventait des ellipses,

Sur le Web
Fernando Arrabal
overview on Fernando Arrabal’s life and work
Martin McNulty
Site web principal de l’artiste peintre Martin McNulty
Dominique Cros - Photographe Créateur - www.dominique-cros.com
Dominique Cros, photographe d’art, d’histoire et de vie sociale, met en ligne son film d’images en plusieurs tableaux, à travers l’outil de la photo et du dessin.
Christian Debout /Parcours d’un plasticien contemporain
dimanche 20 décembre 2015
par Administrateur- tiphaine

LES OLIVIERS

Extraits du texte d’Eric Reinhardt paru sur le catalogue (...) Tout son travail porte cette empreinte. Qu’il s’agisse des forces élémentaires de la nature ,qu’il s’agisse de la sensualité toute particulière de la Provence ,des ses lumières, du plaisir hédoniste qu’on peut éprouvé à saisir ses parfums, à voir la nuit tomber, à contempler le Ciel étoilé, ses toiles sont habitées par cela même qui habite ce temple qu’est pour lui, depuis l’âge de seize ans, ce ouillage construit sur les contreforts rocheux du Luberon. On trouve dans son travail ces deux approches d’une même réalité, violente ou sensuelle, mystique ou élégiaque - religieuse et métaphysique dans les deux cas. Il faut avoir vécu avec quelques-unes de ses toiles, Il faut les avoir vues, depuis son lit, à peine réveillé, dans la pénombre de l’aube, Il faut les avoir vues inondées par une violente lumière d’août, Il faut les avoir vues quand Il pleut, pour savoir que les couleurs vibrent, pour savoir que ces toiles sont vivantes intensités , qu’elles réagissent à la lumière et à ses différentes intensités. Le spectacle de la nature, ses vibrations colorées, les rougeoiements du Luberon au coucher du soleil, les reflets accrochés aux feuilles des arbres, et puis les nuits d’orage, ces moments où, comme des Dieux offensés, le Luberon rentre en furie et menace de destruction les habitants du village, c’est cela même que Christian Debout a toujours su capter dans ses tableaux, depuis les abstraites Images byzantines jusqu’à ses récents Oliviers Mais le travail de Christian Debout ne cesse d’évoluer. Après son récent passage de l’abstrait au figuratif, qui traduit peut-être le désir d’un hommage plus direct, Olivier complice, sa nouvelle exposition, nous permet de constater que son travail s’est enrichi de deux nouvelles composantes : l’Onirisme et l’humour (.....) Et c’est alors qu’apparaît dans son travail, implicite, la figure de l’homme qui voit des oliviers partout, figure du nostalgique dément qui cède peu à peu aux assauts récurrents de sa souffrance au point d’être la victime de visions, d’Images mentales de plus en plus folles, symptômes d’une nostalgie inguérissable. Je parle, bien entendu des détournements, photographies ou autres de maîtres sur lesquels Il multiplie des oliviers, à la gouache ou au tampon encreur. Oliviers en plein New York, oliviers au milieu des rues, oliviers dans des forêts ou des déserts, oliviers à La Défense, oliviers au milieu des vaches, le personnage de fiction qu’a inventé Christian Debout délirant, heureux, maladif, voit effectivement des oliviers partout, fabrique des Images mentales et des tableaux oniriques, comme s’il était sous l’emprise d’une drogue. Ces détournements témoignent d’une incursion du travail de Christian Debout dans la fiction, car ces Images sont aussi littéraires que picturales, elles sont les sécrétions d’un état de conscience et nous permettent d’accéder, inquiets, subjugués, aux productions d’un cerveau déréglé, celui d’un personnage qui serait son double fictionnel. Mais cette nostalgie, c’est salutaire, Christian Debout sait aussi s’en moquer. C’est ainsi qU’il nous propose, en clôture de l’exposition, sur le mode de l’humour, un détournement des boutiques de souvenirs. Il Y fait commerce de sa nostalgie, de ses obsessions, de son attachement viscéral pour la Provence et pour les oliviers en commercialisant des produits dérivés qU’il a conçus, détournements aussi drôles que déments des souvenirs qu’on propose habituellement aux touristes dans ce genre d’endroits. Christian Debout est mon oncle ,je connais sa peinture depuis toujours, je l’appréhende de l’intérieur, depuis mon enfance, depuis cette maison-ventre où J’al posé pour lui, une nuit d’hiver, sous les toits, alors que la tempête faisait gronder la nuit. Cette éprouvante et fascinante séance est un souvenir fondateur. Je devais avoir six ans. Ce mystérieux prince des ténèbres devait en avoir dix-neuf. Eric Remhardt

EXPOSITION AU « MUSE de MARCEL GILI » Mas Génégals EXPOSITION à la "CAPELLE DU MEJAN /Acte Sud

(JPG)

OLIVIER du SOIR 162 x 145

(JPG)

OLIVIER au CREPUSCULE 162 x 145

(JPG)

METAMORPHOSE de L’OLIVIER 149 x 127

Les Oeuvres "Les Oliviers" sont été présentés a la Chapelle du Méjan Mai/Juin 2000 à Arles, et au Mas Génégals "Les Amis de Marcel Gili 20 toiles de grands formats, la série "LES OLIVIERS" 60 "DETOURNEMENTS" dans l’installation de la "Boutique" et 10 sculptures" LES JAMBES de L’OLIVIER » Installation- mise en scène- Les sculptures de 3 mts sont été fixées au plafond de la Galerie.

Articles de cette rubrique
  1. Karl Bergot
    5 mai 2006

  2. Martin Mc Nulty
    31 janvier 2007

  3. Pierre Jean Mantigneux
    27 février 2007

  4. JOSETTE SAMSON FRANÇOIS PORTRAIT FLUIDE
    9 septembre 2011

  5. KRISTIAN DESALLY a la Galerie PASCAL LAINE à MENERBES
    24 mai 2014

  6. KRISTIAN DESALLY a la GALERIE PASCAL LAINE
    24 mai 2014

  7. LETTRE de Sa SAINTETE JEAN PAUL II
    8 juillet 2014

  8. HISTOIRE de Mystiques
    9 juillet 2014

  9. LE SQUARE De MARGUERITTE DURAS par DIDIER BEZACE
    26 août 2014

  10. "L’AMOUR et les FORETS" d’ ERIC REINHARDT chez Gallimard
    11 septembre 2014

  11. Paintingts of Christian Debout and Tiphaine Stepffer tribute has the Chinesse ART of the Landscape and the discovery of the warriors of it terrecuite
    8 juin 2015

  12. « Des arbres à abattre » de Thomas Bernhard Mise en scène de Krystian Lupa
    22 août 2015

  13. Christian Debout /Parcours d’un plasticien contemporain
    20 décembre 2015

  14. EXTASES FEMININS par/ JEAN NOEL VUARNET
    30 décembre 2015

  15. CARLOS REGAZZONI plasticien multiple à Buenos Aires
    17 janvier 2016

  16. CHRISTIAN DEBOUT complexité de l’oeuvre d’un plasticien contemporain
    31 mai 2016

  17. La compagnie Théâtre en douce a le plaisir de présenter « Oh les beaux jours ! » de Samuel Beckett. Mise en scène de Pierre Helly. Avec : Bénédicte Coste-Chareyre et Robert Abraham.
    7 juin 2016

  18. Forte et émouvante exposition de Michel Steiner « LUMIERE ^ PRESENCE »au Musée de Marcel Gili
    29 juin 2016

  19. A Avignon une création insensée, de GABRIEL GARRAN, lorsqu’il choisit, de Margueritte Duras « L’Homme assis dans le couloir »
    10 juillet 2016

  20. EXPOSITION HOMMAGE à NAM JUNE PAIK au PRIEURE SAINT-PIERRE a la COMMUNE du PONT SAINT-ESPRIT.
    25 août 2016

  21. CIEL INTERIEUR de Jean-Paul Fargier // Autour de Geneviève MORGAN
    14 septembre 2016

  22. JEAN-FRAN9OIS DUFFAU est parti
    10 février 2017

  23. "UNE AFFARE ATOMIQUE" de Vincent Crouzet// Edition Laffont
    28 mars 2017

  24. EXPOSITION de BERNARD BRANDI
    2 juin 2017

  25. "LA VUELTA à la CHAPELLE de MEJEAN à ARLES
    10 août 2017

  26. JOE DOWNING a la GALERIE PASCAL LAINE
    1er septembre 2017

  27. INVISIBLE GALERIE Presente CHRISTIAN DEBOUT "LES ENVELOPPES" Vernissage le Jeudi 31 MAI 2018
    1er mai 2018

  28. LA GALERIE PASCAL LAINE PRESENTE// VIART//HANS HARTUNG//PRASSINOS//DEGOTTEX//ALECHINSKY//VASARELY
    18 août 2018

  29. CHRISTIAN DEBOUT "LES ENVELOPPES" Galerie UN LIEU UNE OEUVRE à Menerbes
    21 septembre 2018

  30. EXPOSITION MICHEL STEINER « BRUISSEMENT DU SILENCE 
    11 décembre 2018

  31. ART CONTEMPORAIN a la MAISON DORA MAAR à Menerbes présenté pour les 10 ans de La Galerie UN LIEU UNE OEUVRE du 6 au 27 Juin 2019 Vernissage le 6 Juin à 18H
    7 juin 2019

  32. EXPOSITION de MICHEL LOEB a la GALERIE PASCAL LAINE
    24 juillet 2019

  33. MARCEL GILI AU GENEGALS des Oeuvres Inédites exposées dans son Musée
    8 août 2019

  34. DES OEUVRES INEDITES de MARCEL GILI à GENEGALS
    11 août 2019

  35. "LE MONDE de TIM" par Pierre Grand-Dufay
    31 décembre 2019

  36. "LES AILLEURS" Oeuvres qui s’ouvrent sur la NATURE de TIPHAINE
    8 février 2020

  37. "LES ARRIVANTS" film de CLAUDINE BORIES et PATRICE CHAGNARD
    8 avril 2020

  38. Chronique d’un confiné, par Éric Reinhardt : Le septentrion en surplomb du Pré-Saint-Gervais
    20 avril 2020

  39. RETROSPECTIVE de CECIL MUHLSTEIN à la GALERIE PASCAL LAINE du 27 juin -27 juillet 2020
    1er juillet 2020

  40. EXPOSITION de CHRISTIAN DEBOUT à la « MUST GALLERY » à GORDES
    4 juillet 2020