Editions Tiphaine
Accueil du siteEXPRESSION D’ ARTISTES
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
LA COMEDIE FRANCAISE :édition « Les Petites Formes » Eric Reinhardt
samedi 17 avril

L’ARGENT

Eric Reinhardt

« Leverage de quatre »

Le départ de cette pièce de théâtre, d’Eric Reinhardt, nous plonge dans le milieu boursier, les traders, élite minoritaire, s’offrant défis, risques, chiffres a l’appui, dont l’argent médium virtuel, dépasse les mathématiques pour atterrir en plein dans l’algèbre, «  L’algèbre de Boole des fonctions logiques permet de modéliser des raisonnements logiques, en exprimant un « état » en fonction de conditions. » Eric Reinhardt se servira du langage courant des gens de la bourse sans rien trahir de leur vocabulaire, restituant ainsi leur profil, et leur esprit formaté. L’écrivain n’a pas à épaissir l’importance des événements. Ce « jeu » boursier a commencé vers les années 80, suite à ce nouveau phénomène de société,une série de scandales financiers a suscité et excité les « médias ». Le scénario est le même et de ce qui est en jeu, la transgression du tabou le plus important : L’Argent. Ce leverage met en scène des personnages tirés de la réalité contemporaine, il nous est imposé par quatre « traders » assiégés. Les personnages vont à fur et à mesure du rythme donné par la menaçante foule qui cri à l’extérieur, incarner cette « faune » de l’élite boursière, Ils se préparent à partir, plutôt fuir, la démence crée par la démesure de ces opérations financières licites. Devrons selon, les stratégies propres a leurs natures à risques forcer le PDG a un dernier investissement, réalisant ainsi un dernier coup boursier, Malgré la réaction de ouvriers révoltés qui veulent a coup de hache rentrer dans leur maison. L’absurde s’installe, acclamé, les propositions de plus en plus « risquées » des transactions mirobolantes de ces traders font que la pièce prend une tournure classique, la peur, le danger, peut être la mort, une presque fin d’un monde, même si ce monde là est devenu virtuel, avec ces derniers réclameurs, s’exécutant a pile ou face, devant l’hôte obligé, le PDG, hésitant au début, finira par "chuté" dans le piège. Leverage Buy Out, ou rachat d’une société par une holding Compagny ; soutenu par des paris Killers... comique, pathétique, grotesque. Le récit d’ Eric Reinhardt est aussi le reflet d’une nouvelle face de notre société, et ses systèmes économiques,politiques, trame perverse,dont les traders, prototypes cyborgs,sont les « cerfs » de ces transactions autorisées, licites. Valeurs suprêmes en hausse : Le Pouvoir, la Réussite. L’écrivain nous a montré et décrit dans son roman « Cendrillon » un de meilleur livre de la Rentrée Littéraire 2007 ... Dans un chapitre de son livre, fait une descriptive minutieuse de l’univers des traders,en soulevant toutes les conséquences dut à l’ « effet de levier » " L’auteur décrit dans un récit haletant les laissés-pour-compte de la classe moyenne soumis aux extravagances et exigences de la mondialisation " Yves Simon. Funeste gageure : l’Argent et des risques énormes à subir Ils sont autorisés à utiliser tous les produits disponibles Ils sont autorisés à tous les produits dérivés Ils sont autorisés à tous les profits des capacités de « leverage » Ils sont autorisés aussi a utiliser toutes les capacités de « shorter » Désormais, David, Olivier, Alice, Anne Sophie et Bernard piégés, nos traders, allégrement euphoriques, traques, mais préservés par leurs folie, vont continuer ce jeu pyramidal, jusqu’ au noir absolu...le vide Et d’autres jeux, et enjeux verrons le jour, pour remplacer « Yours’ / ’Mine’ / ’Change’ / ’Your Risk’/ ’How now ?’ / ’Nothing here »

Tiphaine 18/avril/2010

Nouvelle brève
dimanche 19 avril
Toc Toc Toc Numéro 9 est sorti, à voir le sommaire, l’histoire...
Giordano Bruno brûlé vif par le concile en 1600, qui revendique la Nature contre l’Esprit pur d’un Novalis métaphysique,
lundi 13 novembre
Hors des contextes des dogmes, des normes, qui rêvent de métamorphoses et des pluralités, des mondes, des corps célestes et autres. Giordano Bruno brûlé vif par le concile en 1600, qui revendique la Nature contre l’Esprit pur d’un Novalis métaphysique, qui fera la parodie de l’enseignement des répétitions, contre le discours du père, de la mère, et son pouvoir qui lui vient de la détention de la langue maternelle, entre le discours et l’imitation, pouvoir plus diffus. Sade contre la Famille, contre la reproduction, emprisonné a la Bastille. Et d’ autres penseurs politiques, comme Karl Marx dont le réel, le temps, l’espace seraient « le terrain » d’une des réalités possibles. Nietzsche praticien- philosophe contre les humiliations du travail, sans plaisir. Discours impurs, sublimes et tragiques, destinées solitaires, êtres vecteur des intensités décelées, rapports de serre envers la Nature, serait ce ces êtres qui rentreraient dans les rangées des Artistes-Philosophes. Leonardo da Vinci praticien expérimentateur, créateur de machines, d’accessoires mécaniques, chirurgien spontané des dissections anatomiques, créateur pluriel, qui se complut aux plus hasardeuses recherches, dans sa monstrueuse ambition intellectuelle. Il manipule, scalpe, et se roue, sur le plus grave, le paradigme de l’homme. La Philosophie et L’Art. Le désir de connaissance, la Connaissance par le désir, nouveau concept de l’Absolu. Attitude de l’artiste nouveau. L’Oeuvre est liée à la Vie, et la gestation des œuvres tantôt refluant violemment ou bien conçues laborieusement, sont éjectées par la source primordiale, LA VIE.
Grigory : une énigme
mercredi 23 août

Nous ne pouvons pas ne pas parler du génie mathématicien russe : Grigory Perelman. "Il a donné les clés de la conjecture de Poincaré" C’est bon on a compris, pas de la même planète... Qui est donc cet être, rare, inhabituel, avare de sa personne, qui rechigne, qui refuse des prix aussi fabuleux que « La Cley Mathématics Institue » . Selon certaines nouvelles de la presse, il paraîtrait, de caractère solitaire, promeneur, hors du monde, la (sa) solution à l’énigme Poicarré ... plus de 100 des meilleurs mathématiciens de ce monde se sont mis à recoller les morceaux éparts laissés par un cerveau hors du commun, ils ont voulu retrouver les étapes que le Monsieur n’avait pas voulu écrire, style trop facile, maintenant il va falloir qu’ils trouvent déjà une unité à l’ensemble de l’oeuvre en gestation avancée de ce mathématicien « non professionnel » pour tenter de le comprendre, heureusement Grigory Perelman sera déjà loin, perdu dans ses mathématiques faites de concepts que lui maîtrise absoluement, pour nous c’est lui l’énigme, y’a beaucoup d’inconnues, merci Mister, jongles encore avec la topologie, avec les boules pleines ou creuses, c’est déjà ça de pris pour nous, simples humains.

La Luciole

Bienvenue Marius
jeudi 9 février
Aujourd’hui 6.2.06 à 11 heures 40 minutes, une amie Frankie a mis un enfant au monde, sur la planète Terre, bienvenue Marius, son père Damien a dit de lui qu’il était si plissé qu’il ressemblait à un chien chinois, moi j’ai dit plutôt une chenille, plissée. Marius, quand tu auras l’age de raison, je te lirais Gilles Deleuze, pour la question plis, il a dit aussi que la lumière le dérangait, je te lirais la nostalgie de la lumière de Michel Cassé astronome de l’invisible, nous allons beaucoup nous amuser... que sera t’il advenue de l’eau ? de l’air ? du lait ? la planète Terre va mal..... aurons nous trouvé des solutions, serons nous plus conscient et plus respectueux de cette magnifique planète ?
Sur le Web
Fernando Arrabal
overview on Fernando Arrabal’s life and work. Le site officiel du grand Fernando Arrabal, ami et collaborateur pour notre revue Toc Toc Toc.
La Luciole Electrique
Le site de la Luciole un de nos collabarateurs à la revue Toc Toc Toc. C’est pas parce que l’on a rien à dire qu’il faut pas le faire savoir. Tout un programme...
Au nom de tous ceux que j’aime
Le site de Dominique Durok, à consommer sans modération.
Dominique Cros
Site de Dominique Cros, artiste photographe. Un très beau site à découvrir ou à revisiter. Une grande photographe.
Espace Tiphaine Bastille
Site de l’espace Tiphaine (ancien site du Groupe Tiphaine).
TIPHAINE-STEPFFER
REFLEXION APRES UNE EXPOSITION PRESQUE ECOLOGIQUE
mardi 23 février 2010
par Administrateur- tiphaine

LE 2 DÉCEMBRE CENTRE CULTUREL "CASA MADRID", 25 TOILES de TIPHAINE_SEPFFER ,notre directrice bien aimée , elle est partie vers Buenos Aires,ce matin, nous vous tiendrons au courant sur cette manifestation Internationale, qui réunît une grande quantité d’artistes engagés, de tout les pays de la planète avec la présence d’ associations pour la PROTECTION de la NATURE qui s’attaquent,a l’indifférence dont les problèmes les plus graves les plus urgents sont traitait par les pouvoirs actuels préoccupations majeurs pour l’avenir de notre planète ....

LA CASA DE MADRID, abre sus puertas a la pintora francesa-argentina, Tiphaine-Stepffer, formada a la Escuela de bellas Artes de Paris, sus obras seran expuestas durante un mes desde el 2 de Diciembre hasta el 2 enero..El thema central de esta busqueda plastica son los "Pajaros desaparecidos", un buen empujon para la protecion de la Naturaleza, las salas de la Casa Madrid acojeran las 25 obras de la pintora, Tiphaine- Stepffer dara una conferencia sobre este tema, Horacio Palmas del Diario "La nacion"le ha hecho anoche un intervieuwe, durante una hora hemos asistido a una discusion muy acalorada sobre los problemas "Ecologicos actuales...inteligente, bella, la artista nos dio una cita para la noche de su "vernissage".. Alla estaremos para ver, las obras... "El clarin" 29 de noviembre de 2009

(JPG)

MANIFESTE DE GILLES CLÉMENT

(Chacune des phrases qui suit peut être envisagée sur le mode interrogatif

. Instruire l’esprit du non
-  faire comme on instruit celui du faire. . Élever l’indécision à hauteur politique. La mettre en balance avec le pouvoir. . Imaginer le projet comme un espace comprenant des réserves et des questions posées. . Considérer le non - aménagement comme un principe vital par lequel tout aménagement se voit traversé des éclairs de la vie. . Approcher la diversité avec étonnement.

Sur l’étendue . Considérer l’accroissement des espaces de Tiers paysage issus de l’aménagement comme le contre -point nécessaire à l’aménagement proprement dit. . Privilégier la création d’espaces de Tiers paysage de grande dimension afin de couvrir l’étendue des espaces capables d’y vivre et de s’y reproduire. . Prévoir le couplage des délaissés aux réserves pour constituer des territoires de continuité biologique.

Sur le caractère . Regarder le brassage planétaire - mécanique inhérente au Tiers paysage - comme un moteur de l’évolution. . Enseigner les moteurs de l’évolution comme on enseigne les langues, les sciences, les arts. . Instruire l’usager des précautions nécessaires à la manipulation et à l’exploitation des êtres dont il dépend. La fragilité du système tient à la nature des pratiques et du nombre.

Sur le statut . Envisager la dimension planétaire. . Protéger la dérèglementation morale, sociale et politique du Tiers paysage. . Présenter le Tiers paysage, fragment in-décidé du Jardin planétaire, non comme un bien patrimonial, mais comme un espace commun du futur.

Sur les enjeux . Maintenir ou augmenter la diversité par une pratique consentie du non - aménagement. . Engager un processus de requalification des substrats autorisant la vie - air, sol, eau - en modifiant les pratiques périphériques aux espaces de Tiers paysage afin de ne pas en altérer la dynamique et pour en espérer l’influence. . Établir une politique territoriale visant à ne pas diminuer les portions existantes de Tiers paysage et même à les augmenter.

Sur la mobilité et l’évolution . Favoriser les dynamiques d’échange entre les milieux anthropisés et le Tiers paysage. . Orienter le jeu des échanges fonciers, des réaffectations et des dispositifs de liaisons entre les différents niveaux d’activité. Dessiner un maillage du territoire large et perméable. . Créer autant de portes que nécessaire à la communication entre eux.

Sur l’échelle . Mettre à disposition les outils nécessaires à l’appréhension du Tiers paysage. . Rendre accessible les images satellites, les images microscopiques. . Favoriser la reconnaissance à l’échelle habituelle du regard. Apprendre à nommer les êtres.

Sur la représentation et les limites . Considérer les limites comme une épaisseur et non comme un trait. . Envisager la marge comme un territoire d’investigation des richesses à la rencontre de milieux différents. . Tenter l’imprécision et la profondeur comme mode de représentation du Tiers paysage.

Sur le rapport au temps . Effacer les échéances administratives, politiques, gestionnaires du territoire. . Ne pas attendre : constater au jour le jour. . Offrir au Tiers paysage la possibilité de se déployer selon un processus évolutif inconstant, par la ré-interprétation quotidienne des conditions changeantes du milieu

Sur le rapport à la société . Hisser l’improductivité à hauteur de politique. . Valoriser la croissance et le développement biologiques par opposition à la croissance et au développement économiques. . Ménager les sites frappés de croyance comme indispensable territoire d’errements de l’esprit.

Sur le rapport à la culture . Inverser le regard porté sur le paysage en Occident. . Conférer au Tiers paysage le rôle matriciel d’un paysage global en devenir. . Déclarer le territoire du Tiers paysage lieu privilégié de l’intelligence biologique : aptitude à se réinventer constamment. . Confronter l’hypothèse aux autres cultures planétaires, en particulier celles dont les fondements reposent sur un lien fusionnel entre l’homme et la nature.