Editions Tiphaine
Accueil du siteREFLEXION SUR L’ART et la SCIENCE : BARBARA FOURNIER/// EXPOSITION-HOMMAGE A MARCEL GILI AU "MAS GENEGALS" le 20 JUILLET 2014//ROIS et GUERRIERS de FRANCE oeuvres de TIPHAINE POESIE//CABINET de CURIOSITE///CHRISTIAN DEBOUT parcours
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
GALERIE PASCAL LAINE EXPOSITION "LES 25 ANS de la GALERIE"
mardi 26 mars

25 ans d’art contemporain Les 5 et 6 avril de 18h à 20h : Coup d’envoi des festivités entourant les 25 années d’activités culturelles

A propos de l’exposition Pierre Alechinsky à Ménerbes : Après le succès de son exposition en 2010 au Musée Granet, Aix-en-Provence, Pierre Alechinsky sera cet été à Ménerbes : Galerie Pascal Lainé. L’exposition mettra l’accent sur un ensemble d’eaux-fortes, de lithographies - dont certaines mesurent 120 x 160 cm - et des « livres d’artiste ». Un choix, parmi une soixantaine d’ouvrages de bibliophilie parus chez Fata Morgana depuis 1968, qui permettra d’apprécier différents aspects d’un artiste tout à la fois peintre, dessinateur, illustrateur, et écrivain.

3, rue Sainte Barbe 84560 Ménerbes FRANCE plan d’accès ouvert du mardi au dimanche 10h30-12h30 et 15h30-19h30 fixe +33 (0)4 90 72 48 30 port +33 (0)6 61 89 74 12 e-mail gpl.gordes@orange.fr

GALERIE PASCAL LAINE à MENERBES présente : NOEL LA VISTA
samedi 14 avril
(JPG)

Ce soir 14 AVRIL les Oeuvres récentes de Noël La Vista.

« JE SUIS VENU VOUS DIRE » de PIERRE-HENRY SALFATI
mercredi 28 mars
(JPG)

Pierre-Henry Salfati, Marianne Anska , le directeur du cinema "Femina" à Cavaillon

« JE SUIS VENU VOUS DIRE »

Du réalisateur Pierre-Henry Salfati, écrit par Marianne Anska, œuvre surprenante, sur Gainsbourg, comme s’ il était là, on peut dire, d’abord il ne s’agit pas d’un documentaire, le film explose dès les premières images, faisant ainsi éclater la narration, les archives, la musique elle même bascule vers une autre direction, déstructurant, la simple chronologique,

Le réalisateur Pierre Henry Salfati orchestre, tous les éléments de son récit, vers une atmosphère du »fantastique » Gainsbourg sort de son au-delà, pour se réincarner sous la peau d’un homme angoissé, plongeant dans de monologues métaphysiques, il nous fera sentir sa fébrilité, ses errances.

Sa musique, ses chansons, sa dégaine, tout est là et pourtant, Salfati ne veut pas de la star, ni du dandy du dérisoire.

Le réalisateur suivant pas à pas les ruminations de Gainsbourg nous le montre a chaque concert, désespéré, sur scène devant un public passionné, l’idole se moque de lui même, la scène prend des allures d’une voix du calvaire... Un crucifié dont, douleur, suer, nous apparaît, perdu, devant la multitude qui applaudit... La structure de « Je suis venu vous dire » se compose et décompose par l’énergie du réalisateur s’imposant aux images, nous révélant le lyrisme des « apparions » soudaines, les analogies, les surprenantes trouvailles techniques, les raccourcis, toute une avalanche des visions sur l’être Gainsbourg et le non être Mr. Hayde... ».. Ne pas se faire bouffer par son non-être.. Dans un niveau plus secret les nostalgies d’une Russie rêvée, d’une mère, belle disparu, son enfance, les « Femmes », délicates créatures qu’il à aimé et qui virevoltent autour de son esprit,... Ainsi les quatre années de travail passées à visionner des images d’archives, de ce qui fut Gainsbourg, par la maîtrise du réalisateur Pierre Henry Salfati, s’envolent, et prennent place, dans la construction de cette œuvre « rigoureuse », étonnamment vivante.

S.T

LA 5EME SYMPHONIE DE GUSTAVE MAHLER par PIERRE -HENRI SALFATI
mardi 24 mai

ARTE un très beau film hier soir

(JPG)

Marianne Anska,Eric Frey

Le film »La 5e Symphonie de Gustave Mahler est structuré sur la rencontre de Mahler avec Freud. Son réalisateur Pierre -Henri Salfati, mène cette exploration autour de la création, de la 5e Symphonie, moment de l’espace précis ou le musicien Mahler, interprété par Eric Frey dont ressemblance et superbe nous rend l’artiste en plein désarroi...

Gustave Mahler va créer, vivre et subir les sentiments le plus conflictuelles de sa relation amoureuse avec sa femme Alma, Marianne Anska incarne une Alma lumineuse,libre,sa révolte est secrètement consignée dans son journal.... pendant l’ été de 1910.

Alma qui a renoncé en épousant Gustave Mahler a sa propre vie de compositeur, lui assistera de toute son énergie, s’offrant avec ferveur a sa vie de créateur... La rencontre , longue promenade, séance analytique ou Freud, rôle tenu par Serge Feuillard, dont jeu scénique et sensibilité nous servent un Freud vivant et incisif.

Freud tentera d’ élucider les troubles sensations dans lesquelles Mahler est plongé, cette errance c’est transformera en vrai dérive analytique, nous serons soumis a la cadence minutieuse de Freud, a ces invocations, la mère du musicien, sa femme, présences clef « coupables » peut être de sa dépression. Le rythme des personnages est organisé par Pierre-Henri Salfati comme une formule mathématique en sourdine,dynamique intellectuel composé d’une certaine mélancolie qui accompagnera le périple de création de la 5eme Symphonie, les grandes espaces, les montagnes, la mer, les amours d’Alma avec Gropius... Ainsi que le savant et osé échafaudage des questionnements inattendus que Freud proposera à Mahler qui bouleversé au début, doutant de tout, de sa musique, de son amour pour Alma, finira par fuir, ironique, prenant conscience enfin que ses conflits douloureux sont et sera la source secrète de son aspiration et de son art.

Réalisateur : Pierre-Henry Salfati, Scénario : Pierre-Henry Salfati, Photographie : Sébastien Saadoun, Son : Roland Winkler, Jacques Sans, Montage : Benjamin Yvert, Fanny Piquet, Assistant Réalisateur : Carole Reinhard, Société de Production : Arte France, 13 Productions, Acteur : Eric Frey, Marianne Anska, Serge Feuillard - Année : 2009

L’exalté
dimanche 15 avril
Récit poétique de Stéphane Bourel. Poésie, déambulation, un poète actuel à découvrir d’urgence.
Sur le Web
Les amis d’Arthur Rimbaud
Le site de l’association des amis d’Arthur Rimbaud.
Poète.com : Arthur Rimbaud

Les oeuvres poétiques d’Arthur Rimbaud, le poète des Illuminations, de Voyelles, d’une Saison en enfer, du Bateau ivre, de La Lettre du Voyant, né à Charleville, a connu Verlaine.

Un très beau site sur de beaux poètes, entre autre Rimbaud.

Arthur Rimbaud : biographie et poésie
La vie, les photos, les lettres et la poésie d’Arthur Rimbaud. Sa relation avec Paul Verlaine. Charleville-Mézières, sa ville natale, et Roche. Oeuvres autour du poète et forum. Site bilingue français-anglais.
CARLOS SANCHEZ // POEMES en espagnol et italien
jeudi 12 janvier 2012
par Administrateur- tiphaine

SOCIETA a RESPONSABILITA LIMITADA

La mente non riconosce le sconfitte

non ha età né tempo

conserva la sua lucidità

la sua eterna gioventù

ed aspira a di più

pur sapendo che non arriverà mai.

Il corpo è più umile

si adatta al passo degli anni

con enorme dignità

senza incidenti irrimediabili.

Ambedue tentano di conciliare

di andare al passo lungo il bordo dell’abisso

di evitare rotture definitive.

E nel frattempo l’anima

alquanto incredula della sua stessa esistenza

molto confusa dalla filosofia

non sa se fare un viaggio

o sparire nella nebbia.

Per ultimo rimane il cuore

che agita le acque dei fiumi

senza trovare mai

un’alleanza sicura

con la mente col corpo

con l’anima

ammettendo che esista.

*******************************************

SOCIEDAD de RESPONSABILIDAD LIMITADA

La mente no reconoce derrotas

no tiene edad ni tiempo

conserva su lucidez

su eterna juventud

y aspira a más

sabiendo que nunca llegará.

El cuerpo es más humilde

se ajusta al paso de los años

con enorme dignidad

Ambos tratan de conciliar

de ir al paso por el borde del abismo

de evitar rupturas definitivas.

Y mientras tanto el alma

bastante incrédula de su propia existencia

muy confundida por la filosofía

duda al fin si ir de viaje

o desaparecer entre las brumas.

Por último queda el corazón

que agita las aguas de los ríos

sin encontrar jamás

una alianza segura

con la mente con el cuerpo

con el alma

admitiendo que ella exista.

*******************************

PENSAMIENTO FIJO

Con tantas cosas que suceden en el mundo

contemporaneidad de veranos e inviernos

de lluvias y sequías

por encima de los bosques petrificados

de los lagos congelados

del sol ardiente

de la luna en pleno día

de los campos apenas arados

de las espigas maduras

de los océanos y mares y ríos

sin olvidar las luchas las guerras

las matanzas

las jaulas de las grandes ciudades

la precariedad de la libertad

de todas las libertades

hoy me he despertado pensando en ti

y he dado vueltas por la casa

por el pueblo

por el bar

he comprado verduras

fruto exóticos

naranjas de Sicilia

pensando en ti

con tantas cosas que suceden en el mundo.

*******************************************

PENSIERO FISSO

Con tante cose che succedono nel mondo

contemporaneità di estati ed inverni

piogge e siccità

al di sopra dei boschi pietrificati

e dei laghi congelati

del sole ardente

e della luna in pieno giorno

dei campi appena aratri

e delle spighe mature

degli oceani dai mari dai fiumi

senza dimenticare le lotte le guerre

i massacri

le gabbie delle grandi città

la precarietà della libertà

di tutte le libertà

mi sono svegliato oggi pensando a te

e ho girato per la casa

per il paese

per il bar

comprato verdura

frutta esoticha

arance di Sicilia

pensando a te

con tante cose che succedono nel mondo.

******************************************

AUTORETRATO

Tu precariedad

a la que Caravaggio

habría puesto

en una zona del cuadro

sin luz

tus dudas

dignas de un cubista

tu melancolía informal

tu razonamiento abstracto

tu vocación surrealista

y ese toque de color pop art

en el marco.

La exposición

clausurará sus puertas

en un fecha aún incierta.

AUTORITRATTO

La tua precarietà

che Caravaggio

avrebbe posto

in una zona del quadro

senza luce

i tuoi dubbi

degni di un cubista

la tua malinconia informale

il tuo ragionamento astratto

la tua vocazione surrealista

e quel tocco di colore pop art

della cornice.

L’esposizione

chiuderà le sue porte

in una data ancora incerta.

********************************

RABIA

Porqué mi poesía se vuelve furiosa

mientras las montañas se alfombran

con retazos de nieve

y los olivos se asoman

perfectamente en formación

y los pájaros hambrientos

vagabundean en un cielo de nubes

teñidas por un sol en retirada.

Porqué me viene ganas de gritar

a nadie a todos

me pesan los ojos el pensamiento

la incapacidad de aislarme

de esta fábrica humana de miserias

de abismo de barbaries

de absurdos fatalismos

de consolaciones ilusorias.

Porqué me siento doblemente forastero

del pueblo y de este mundo

no soy mejor lo sé

no soy particularmente inteligente

ni santo ni sensible

pero mi poesía se enfurece

quiere gritar

y la comprendo

ella también tiene

motivos suficientes.

25 enero 2011

***********************************

RABBIA

Perché la mia poesia diventa furiosa

mentre le montagne si scoprono

di ritagli di neve

e gli olivi riemergeno

in formazione perfetta

e gli uccelli affamati

vagabondano in un cielo di nuvole

tinte da un sole in ritirata ?

Perché mi viene voglia di gridare

a nessuno a tutti

mi pesano gli occhi il pensiero

l’incapacità di isolarmi

da questa fabbrica umana di miserie

dall’abisso di barbarie

da assurdi fatalismi

da consolazioni illusorie ?

Perché mi sento doppiamente forestiero

del paese e di questo mondo ?

Non sono migliore lo so

non sono particolarmente intelligente

né santo né sensibile

ma la mia poesia s’infuria

vuole gridare

e la comprendo

anche lei ha

motivi a sufficienza.