Editions Tiphaine
Accueil du siteLa revue Toc Toc Toc TocTocToc 15
Dernière mise à jour :
lundi 20 avril 2020
   
Brèves
Toc Toc Toc 15 version électronique est en ligne...
dimanche 3 février
L’édition électronique de la revue Toc Toc Toc 15 est en ligne, son thème est le rire. Bonne lecture.
Toc Toc Toc 16 est paru
vendredi 25 janvier
Le numero 16 de la revue Toc Toc Toc vient de sortir. Lire la suite.
Toc Toc Toc 15 : Le Rire ... pas si simple ....
lundi 5 novembre
Nous voila en plein dans le numéro 15 de notre revue toc toc toc. Pour le dossier du rire une classifications par ordre chronologique, s’imposé, mais quand nous sommes tombes sur la phrase de NIETZSCHE « citation...je ferait une classif des philosophes par le rire...... Donc avec cette référence en tete nous nous sommes lancés dans le RIRE.Parmi les auteurs qui ont donné mauvaise réputation au rire, et ceux qui sont centré leurs recherche philosophique autour du RIRE... et a partir de là : presque simple, sinon que les penseurs choisit sont parfois en contradiction avec leurs idées déjà très complexes, et chacun voulant être le premier a avoir découvert le contenu du rire, presque tous sous influence des anciens philosophes comme Aristote, doctrines et concepts, se chevauchent, lui-même influencé par Cicéron...il a trois livres : de l’Oratore, de L’ELOQUENCE et la Rhétorique, il existent aussi des citations, des proverbes, des lettres « apocryphes », (Hypocrates à Démocrite selon les uns , des bouts des traités, des pièces de théâtre , Aristophane génial défenseurs de la libre pensée... Un chaos, innombrable dans lequel nous nous sommes débattus, entre Démocrite, philosophe dont le rire était avant l’heure presque thérapeutique, les traités des médecins assez nombreux, Joubert, etc.. Nous qui nous sommes pas ni philosophes, ni des penseurs, et avec pour tout bagage l’enthousiasme et la curiosité, pour le Thème sacré du RIRE, arborant un discours « plus qu’impure », selon Vuarnet.. bref, des « irresponsables » Notre seul secours a été en premier lieu Descartes ,lui scientifique et savant, faisant table rase de tout, analyse, et nous fait sentir et ressentir avec son mécanicisme le sensible dans le rire : l’admiration. Dans « Les passions de l’âme » Hobbes prendra, empreintant aux anciens et a Descartes (qu’il traduira),admiration, haine, mépris, et « gloire soudaine » empreint a Quintilien, se voulant l’unique détenteur de touts les sentiments contenu dans le RIRE, Baudelaire et son RIRE satanique, le critique sévèrement,et soutien que : ses idées sont les idées de Quintilien et de Cicéron. Et puis il y a Bergson les uns aiment les autres le traitent de « barbant méticuleux ». Enfin Rabelais dans son Gargantua...nous fait rire le divin philistin, visionneur,messager pédagogique. Le fil de Nietzsche nous conduit vers les deux versants de cette expression appelé RIRE , les rhétoriques, convaincus de leurs propre sérieux et influencés par Aristote, « le rire est le propre de l’homme », mais quel est le contenu du RIRE, ? jugement sur les faiblesses humaines, mépris, orgueil, vanité ?. Non Il y a d’autres noms qui forcerons et clarifierons le RIRE ...comme plaisir, désir, bonheur...l’autre vie, la vie légère de Spinoza, a Voltaire, Deleuze, Ionesco, Arrabal, Perec, Queneau, etc.
Toc Toc Toc 15 est paru
jeudi 25 octobre
Toc Toc Toc 15 est paru, son thème est le rire. Le sommaire est en ligne.
Toc Toc Toc 15 en cours...
mercredi 10 octobre
Le numéro 15 de la revue Toc Toc Toc va paraitre, son thème Le Rire, un thème difficile mais au combien passionnant. Sortie prévue le 15 Octobre.
Texte Contemporain
On dit qu’on rit
Francesca Nouët
mardi 29 janvier 2008
On dit : « Je ne sais pas ce que c’est que le rire. Tu m’as demandé, je suis venu mais je ne sais pas ce que c’est que le rire. Quand j’étais enfant, c’était comme une certitude. Les autres disaient « Viens, on va s’amuser. Et c’était là ; cette seule indication suffisait. Les corps des petits, réunis dans le simple désir de jouer, produisaient une chaleur qui tuait les doutes, et naturellement fusaient de leurs gorges intrépides, des cris nus de toute peur qui marquaient leur plaisir à être présents, et qui se muaient en trilles aiguës. Il y avait là comme une violence et un abandon, un infini ressort de vie qui s’échappait brutalement par la bouche mais qui faisait vibrer leurs corps de gourmandise. Il n’y avait aucune limite à ce rire, parfois on aurait même dit que les enfants étaient possédés, qu’ils étaient la réincarnation de djinns ou d’elfes mélangeant tous les sentiments sans aucun discernement, les bons et les mauvais, et cette mixture infâme, issue de l’âme des enfants qui n’est pas encore structurée qui n’a pas encore appris à se tenir, débouchait toujours sur cette apothéose, ce bouquet final que rien ne pouvait endiguer à l’image d’un torrent furieux. Le rire, leur seul langage, qui coupait court à toute impossibilité, à toute critique comme si lui seul contenant toutes leurs forces cachées, toute leur furie clandestine, pouvait venir à bout de l’ennemi principal de leur plaisir : le refus. Et après, il n’y a que les vieux qui retrouvent cette légèreté, cette intensité dans la légèreté. Les vieux rient aussi à tout bout de champ ; ils s’amusent d’un rien et plus c’est cru plus ça les fait rire. Une colique, une diarrhée deviennent un théâtre fabuleux où ils officient, grands maîtres du rire inversé par orifice interposé. Le silence, par contre, ils n’aiment pas ça du tout et à l’égal des enfants ils s’en méfient. C’est pour cette raison que tant qu’ils le peuvent, ils cultivent ce hoquet magnifique ou distordu selon leur vie passée, car ils savent bien que le six lances est toujours armé. Quand un vieux rit, on dirait toujours qu’il s’amuse d’une bonne farce qu’il aurait faite à quelqu’un de moins futé que lui ou peut-être est-ce une façon de célébrer la vacuité des choses ? On rajouta : « Et entre les deux âges, je crois que le rire n’existe pas. Comme chante le poète « Et quand on pleure, on dit qu’on rit* »
Articles de cette rubrique
  1. Rock’n Roll king size
    28 janvier 2008

  2. En quète de fragments
    28 janvier 2008

  3. Geneviève Jandelle Gili
    28 janvier 2008

  4. Gilbert Diatkine
    28 janvier 2008

  5. Un acte du procès de Houellebecq
    28 janvier 2008

  6. Les appartements jumeaux (suite)
    29 janvier 2008

  7. On dit qu’on rit
    29 janvier 2008

  8. Peut on éclater de rire sans en mettre partout
    30 janvier 2008

  9. Editorial
    30 janvier 2008

  10. Sommaire Toc Toc Toc 15
    30 janvier 2008

  11. EQUIPO CRONICA
    4 février 2008