Editions Tiphaine
Accueil du siteLa revue Toc Toc Toc TocTocToc 13
Dernière mise à jour :
lundi 29 janvier 2018
   
Brèves
Toc Toc Toc 15 version électronique est en ligne...
dimanche 3 février
L’édition électronique de la revue Toc Toc Toc 15 est en ligne, son thème est le rire. Bonne lecture.
Toc Toc Toc 16 est paru
vendredi 25 janvier
Le numero 16 de la revue Toc Toc Toc vient de sortir. Lire la suite.
Toc Toc Toc 15 : Le Rire ... pas si simple ....
lundi 5 novembre
Nous voila en plein dans le numéro 15 de notre revue toc toc toc. Pour le dossier du rire une classifications par ordre chronologique, s’imposé, mais quand nous sommes tombes sur la phrase de NIETZSCHE « citation...je ferait une classif des philosophes par le rire...... Donc avec cette référence en tete nous nous sommes lancés dans le RIRE.Parmi les auteurs qui ont donné mauvaise réputation au rire, et ceux qui sont centré leurs recherche philosophique autour du RIRE... et a partir de là : presque simple, sinon que les penseurs choisit sont parfois en contradiction avec leurs idées déjà très complexes, et chacun voulant être le premier a avoir découvert le contenu du rire, presque tous sous influence des anciens philosophes comme Aristote, doctrines et concepts, se chevauchent, lui-même influencé par Cicéron...il a trois livres : de l’Oratore, de L’ELOQUENCE et la Rhétorique, il existent aussi des citations, des proverbes, des lettres « apocryphes », (Hypocrates à Démocrite selon les uns , des bouts des traités, des pièces de théâtre , Aristophane génial défenseurs de la libre pensée... Un chaos, innombrable dans lequel nous nous sommes débattus, entre Démocrite, philosophe dont le rire était avant l’heure presque thérapeutique, les traités des médecins assez nombreux, Joubert, etc.. Nous qui nous sommes pas ni philosophes, ni des penseurs, et avec pour tout bagage l’enthousiasme et la curiosité, pour le Thème sacré du RIRE, arborant un discours « plus qu’impure », selon Vuarnet.. bref, des « irresponsables » Notre seul secours a été en premier lieu Descartes ,lui scientifique et savant, faisant table rase de tout, analyse, et nous fait sentir et ressentir avec son mécanicisme le sensible dans le rire : l’admiration. Dans « Les passions de l’âme » Hobbes prendra, empreintant aux anciens et a Descartes (qu’il traduira),admiration, haine, mépris, et « gloire soudaine » empreint a Quintilien, se voulant l’unique détenteur de touts les sentiments contenu dans le RIRE, Baudelaire et son RIRE satanique, le critique sévèrement,et soutien que : ses idées sont les idées de Quintilien et de Cicéron. Et puis il y a Bergson les uns aiment les autres le traitent de « barbant méticuleux ». Enfin Rabelais dans son Gargantua...nous fait rire le divin philistin, visionneur,messager pédagogique. Le fil de Nietzsche nous conduit vers les deux versants de cette expression appelé RIRE , les rhétoriques, convaincus de leurs propre sérieux et influencés par Aristote, « le rire est le propre de l’homme », mais quel est le contenu du RIRE, ? jugement sur les faiblesses humaines, mépris, orgueil, vanité ?. Non Il y a d’autres noms qui forcerons et clarifierons le RIRE ...comme plaisir, désir, bonheur...l’autre vie, la vie légère de Spinoza, a Voltaire, Deleuze, Ionesco, Arrabal, Perec, Queneau, etc.
Toc Toc Toc 15 est paru
jeudi 25 octobre
Toc Toc Toc 15 est paru, son thème est le rire. Le sommaire est en ligne.
Toc Toc Toc 15 en cours...
mercredi 10 octobre
Le numéro 15 de la revue Toc Toc Toc va paraitre, son thème Le Rire, un thème difficile mais au combien passionnant. Sortie prévue le 15 Octobre.
Editorial Toc Toc Toc 13
dimanche 16 septembre 2007
La réalisation de ce numéro 13, comme chaque numéro de TOC TOC TOC, nous a donné bien du mal. Les difficultés, ne le cachons pas, étaient largement liées à la complexité du thème central, à savoir « le Bien et / ou le Mal ». Au commencement...

La réalisation de ce numéro 13, comme chaque numéro de TOC TOC TOC, nous a donné bien du mal. Les difficultés, ne le cachons pas, étaient largement liées à la complexité du thème central, à savoir « le Bien et / ou le Mal ». Au commencement... nous étions donc « bloqués ». Alors, une fois de plus, nous sommes allés à la rencontre de nos artistes collaborateurs : écrivains, peintres, photographes, graphistes. Leurs évocations littéraires et artistiques nous ont ouvert la voix de L’ART et cette voix a fonctionné comme un détonateur, en nous assurant de la légitimité et de l’urgence de notre débat.

Les philosophes des Lumières : nous avons choisi un texte de Diderot extrait de « Ceci n’est pas un conte ». Son sens moral nous a frappés. « Le Bien et le Mal » y sont incarnés par Mlle de la Chaux et son amoureux Gardeil, personnage inconsistant et odieux. Une histoire d’amour, oui, mais l’auteur de L’Encyclopédie saura avec virtuosité nous faire douter des inextricables limites entre le Bien et le Mal. L’héroïne, amie intime de Diderot, se sortira de toutes les épreuves agrandie, « savante », traductrice de Hume et d’autres philosophes. A travers le portrait de cette guerrière, Diderot a-t-il voulu nous démontrer que les chemins du Mal étaient impénétrables, nous rendant ainsi capables de dépassement ?

Le Dossier « Le Bien et / ou le Mal » apparaît comme une charpente mobile et un axe casse-cou, avec Nietzsche en « tête de proue ». A ses côtés, dans le plus grand désordre, Krisnamurti, Artaud, Paul Ricœur, Dostoïevski Hélène Cixous, Catherine Clément, Ducasse, Goethe, bref, que des maîtres de la pensée non-ordinaire. Car, en somme, qu’est-ce que le Bien, qu’est-ce que le Mal ? Vaste question à laquelle les penseurs, les philosophes et leurs concepts moraux, parfois théologiques, se sont confrontés, y compris les plus endurcis et les plus éloignés des systèmes de valeurs traditionnels. C’est que le sujet aurait comme des exhalaisons de soufre... Leurs textes sont d’ailleurs parfois si « libres » qu’ils nous font croire que tout peut être accompli et leurs discours nous placent déjà « au delà du Bien et du Mal ». Quant aux écrits hindous... Cette science spirituelle a tout trouvé, établi et raisonné : le Bien et le Mal sont des états pouvant être représentés par la même Divinité.

Réflexion sur l’artiste : Urs Luthi, « Better Life for Art », la vie transformée par l’Art. Quelle aubaine ! L’artiste Lüthi nous pousse vers cette célébration. Ses performances, installations et autres expériences, peinture, photo, sont différentes facettes de sa vie vécue autrement. C’est à Lausanne, dans une cave, insolite endroit, que Rodolphe Stadler l’a découvert.

Textes contemporains : Martial Jalabert, « Dans les poubelles du docteur Faust ». Récit, amalgame de plusieurs textures : l’auteur a-t-il pris les poubelles d’assaut ? Il a fouillé et trouvé, vous verrez. Notre Fernando Arrabal nous délivre-t-il une pièce de théâtre ou un triptyque oratoire ? Une traditionnelle et belle histoire d’horreur, écrite, réfléchie, raffinée comme une enluminure de Fouquet.

Photographie : « Autodafés », d’Yvan Savauge. Gestes et mises à mort des symboles, des êtres, des livres ; est-ce bien ou mal ? de brûler, d’effacer, de torturer...

Exploration d’un Musée non imaginaire : Le Musée de l’Homme par Francesca Nouet. Déambulation sur les lieux les plus fréquentés, de Paris. Que de conférences se sont déroulées devant la terrible statue de la fécondité ! Ce lieu n’existe plus : fini les découvertes sur les extraordinaires « apparitions » derrière les vitrines. Notre amie Francesca a écrit, décrit, photographié, caves, corridors, salons, salles... 300 pages. Nous suivrons page à page son périple.

Artistes contemporains : Marcel Gili, des sculptures et des textes. L’ART comme il nous l’a appris à l’ Ecole des Beaux-Arts de Paris. Lui, le Maître, le pratiquait chaque jour dans chaque œuvre, de la manière la plus exigeante, la plus sensible, la plus rare, avec une énergie dionysiaque.

Rubrique Livres : M. Aguéev, « Roman avec cocaïne ». Ce récit fulgurant fut longtemps attribué à Nabokov. M. Aguéev, écrivain méconnu, ne nous a laissé que ce texte et une courte nouvelle (Un sale peuple) qui l’inscrivent dans la grande littérature russe. Datée des années 30, cette histoire est celle d’un adolescent turbulent qui ira du bonheur véritable au paradis artificiel. Kyotaro Nishimura, « Petits crimes japonais ». Huit nouvelles d’une ironie délectable. Ici, le crime parfait est un jeu, un mode de vie, une passion... Philippe de la Génardière : son « Tombeau de Samson » s’ouvre dans un temps lointain. Une petite main d’enfant joue avec ses Dinky Toys. Derrière lui, sur le pick-up, « la balade de Chopin ». Un pianiste, Samson François, joue... Un ange passe.

Dans la rubrique EXTASES, poursuivant « sa chasse » aux mystiques, Jean-Noël Vuarnet nous dresse le portrait de l’une des plus énigmatiques des mystiques : Louise de La Vallière. Son amour pour Louis XIV sera sa perte et sa rédemption. "L’amour violent que je ressentais et la joie d’être aimée pour moi-même furent les chevaux furieux qui entraînèrent mon âme dans le précipice". Elle finira sa vie au carmel où elle se retira en 1674.

POESIE : cette rubrique accueille Joe Bousquet, poète, romancier, esthète dont pensée et écriture émanent d’une même source. Sa vie démesurée, recréée, amplifiée par son terrible mal, est la source féconde de son inspiration.

EXUTOIRE : Lao-Tseu, fondateur du taoïsme, nous promet un être à révéler par la force de nos actions, par la réflexion et la méditation propres à chaque nature. Par cette voie, nous pourrions arriver à l’harmonie.

ROCK : comment Michel « Screaming » Espag, notre cher collaborateur, s’est-il formé et construit autour de sa passion pour le ROCK ? Avec ses disques, ses goûts et préférences, il nous fait partager sa dévorante vocation autour d’une discothèque presque idéale, la sienne - Première partie .

Tiphaine Stepffer

Articles de cette rubrique
  1. Mes disques ne sont pas à vendre. Non mais !
    12 septembre 2007

  2. Dans les poubelles du Dr Faust
    14 septembre 2007

  3. Dossier : Le bien et le mal
    15 septembre 2007

  4. Editorial Toc Toc Toc 13
    16 septembre 2007

  5. Sommaire
    17 septembre 2007

  6. TOC 13 "LE TOMBEAU DE SAMSON" par Philippe de la Genardiére
    8 juillet 2009

  7. Oraison par Fernando ARRABAL
    31 août 2009

  8. JOE BOUSQUET
    7 octobre 2009