Editions Tiphaine
Accueil du siteLa revue Toc Toc Toc Toc Toc Toc 1
Dernière mise à jour :
lundi 29 janvier 2018
   
Brèves
Toc Toc Toc 15 version électronique est en ligne...
dimanche 3 février
L’édition électronique de la revue Toc Toc Toc 15 est en ligne, son thème est le rire. Bonne lecture.
Toc Toc Toc 16 est paru
vendredi 25 janvier
Le numero 16 de la revue Toc Toc Toc vient de sortir. Lire la suite.
Toc Toc Toc 15 : Le Rire ... pas si simple ....
lundi 5 novembre
Nous voila en plein dans le numéro 15 de notre revue toc toc toc. Pour le dossier du rire une classifications par ordre chronologique, s’imposé, mais quand nous sommes tombes sur la phrase de NIETZSCHE « citation...je ferait une classif des philosophes par le rire...... Donc avec cette référence en tete nous nous sommes lancés dans le RIRE.Parmi les auteurs qui ont donné mauvaise réputation au rire, et ceux qui sont centré leurs recherche philosophique autour du RIRE... et a partir de là : presque simple, sinon que les penseurs choisit sont parfois en contradiction avec leurs idées déjà très complexes, et chacun voulant être le premier a avoir découvert le contenu du rire, presque tous sous influence des anciens philosophes comme Aristote, doctrines et concepts, se chevauchent, lui-même influencé par Cicéron...il a trois livres : de l’Oratore, de L’ELOQUENCE et la Rhétorique, il existent aussi des citations, des proverbes, des lettres « apocryphes », (Hypocrates à Démocrite selon les uns , des bouts des traités, des pièces de théâtre , Aristophane génial défenseurs de la libre pensée... Un chaos, innombrable dans lequel nous nous sommes débattus, entre Démocrite, philosophe dont le rire était avant l’heure presque thérapeutique, les traités des médecins assez nombreux, Joubert, etc.. Nous qui nous sommes pas ni philosophes, ni des penseurs, et avec pour tout bagage l’enthousiasme et la curiosité, pour le Thème sacré du RIRE, arborant un discours « plus qu’impure », selon Vuarnet.. bref, des « irresponsables » Notre seul secours a été en premier lieu Descartes ,lui scientifique et savant, faisant table rase de tout, analyse, et nous fait sentir et ressentir avec son mécanicisme le sensible dans le rire : l’admiration. Dans « Les passions de l’âme » Hobbes prendra, empreintant aux anciens et a Descartes (qu’il traduira),admiration, haine, mépris, et « gloire soudaine » empreint a Quintilien, se voulant l’unique détenteur de touts les sentiments contenu dans le RIRE, Baudelaire et son RIRE satanique, le critique sévèrement,et soutien que : ses idées sont les idées de Quintilien et de Cicéron. Et puis il y a Bergson les uns aiment les autres le traitent de « barbant méticuleux ». Enfin Rabelais dans son Gargantua...nous fait rire le divin philistin, visionneur,messager pédagogique. Le fil de Nietzsche nous conduit vers les deux versants de cette expression appelé RIRE , les rhétoriques, convaincus de leurs propre sérieux et influencés par Aristote, « le rire est le propre de l’homme », mais quel est le contenu du RIRE, ? jugement sur les faiblesses humaines, mépris, orgueil, vanité ?. Non Il y a d’autres noms qui forcerons et clarifierons le RIRE ...comme plaisir, désir, bonheur...l’autre vie, la vie légère de Spinoza, a Voltaire, Deleuze, Ionesco, Arrabal, Perec, Queneau, etc.
Toc Toc Toc 15 est paru
jeudi 25 octobre
Toc Toc Toc 15 est paru, son thème est le rire. Le sommaire est en ligne.
Toc Toc Toc 15 en cours...
mercredi 10 octobre
Le numéro 15 de la revue Toc Toc Toc va paraitre, son thème Le Rire, un thème difficile mais au combien passionnant. Sortie prévue le 15 Octobre.
Culture (s) et Erotisme ?
De longues files par Jean Luc Bohin
lundi 30 janvier 2006
(JPG)

Collage Jean Luc Bohin 2002

Longues files de bagnoles chaque nuit. comme un défilé de poissons à moteur, lentement sillonnent les bosquets remplis de foutre, de capotes et de kleenex... Vont. viennent, et reviennent.. Trois petits tours et repartent à la conquête du paradis-vite-fait-bien-fait. ..Gueules émergent derrière les vitres... Quelquefois une fille monte... Ou plutôt ce qui en a l’air... Ou repart seul après avoir déposé la fille...Ou la fille n’est pas montée... Ou c’est une famille. avec les marmousets de huit ou dix ans, qui stationne près d’une houri statuaire... Montrer aux enfants ce qu’est un trav’l en train de tapiner... Ils doivent savoir... Un spectacle pour tous... Je stoppe la bagnole près du lac... Ombres des arbres... Barrière en bois avec vue sur l’onde... Gentil coins trot pastorale... Avec un soupçon de brouillard...Serres agrippées mains fantomatiques. sur un rondin branché... Océan musculaire. encore chaud, déferles une croupe de basalte... Dont le puits stellaire. clin d’œil en direction de l’astre nocturne. est un bouton de braguette translucide, sur le ciel-ostensoir élégamment posé... Babines mammaires pendent... Pupilles auréolées se dressent au milieu des fauteuils-paupières... Sphériques limaces exorbitées par le plaisir... Sœur. Trav’l, spectrale et recueillie, beugle un contemporain cantique... Chant volcanique et rauque... Ailes de chauve-souris repliées sur le corps de Sa.Proie .cape du Maître -Baron Bhatmanne fore une caverne intestine... En quelle abîme profondément plongé. surplombant l’abysse du temps. se referment ses doigts puissants sur les risettes écarquillées des charmantes gourdes... Languissantes et molles dents de lait -écaillés reflets de ta lune sur un poisson d’eau douce - affleurent au pourtour sphérique d’une mare,.. Seins comme des carpes tressautent et résistent à l’assaut réitéré d’un pêcheur de vagues se noyant complaisamment dans la vase... Désir explosif et miné... Bourbeux limon de Sa-Grasse... Vautré camion d’ébats musculaires.., Dont les reprises chorales. toux rauque de vieux fumeur. serinent un maléfique itinéraire... Périple de Jason, vers l’antique marécage où siège annulaire : Notre.Crabe.A.La.Cuvette... Impérial et dominateur... Par le voile revêtu de la fantom81e toison des Vamp’s... Scène-mouise où se déroule, de la célèbre pièce "Le Sacrement de Miss Taire", l’opéra-bouffon de nos ancêtres...Porcins gloussements de Jason, dans la tourbe mouvante. les grains de vase. et le craquant sablé de bourbe d’une fille méticuleusement sculptée dans un paysage cinétique... Chapelet de pores. dans une carte postale en relief, d’un moulin à vent couché sur te ventre. , Exhibant, pour havre de pets de la Terre Promise, l’épave maritime de l’ile de beauté... Nue sous I.argent firmament d’une voûte inoxydable. les fameuses voutes de Lutèce-Ia-Bienheureuse .du dieu-porc célèbre les plages glorieuses et sensuelles..

(JPG)