Editions Tiphaine
Accueil du siteCarnet de voyageDernieres photos
Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018
   
Brèves
GILLES DELEUZE : SUR QUATRE FORMULES POÉTIQUES QUI POURRAIENT RÉSUMER LA PHILOSOPHIE KANTIENNE
mercredi 26 mai
Le temps out of joint la porte hors de ses gonds, signifie le premier grand renversement kantien : c’est le mouvement qui se subordonne au temps. Le temps ne se rapporte plus au mouvement qu’il mesure, mais le mouvement au temps qui le conditionne. Aussi le mouvement n’est-il plus une détermination d’objet, mais la description d’un espace, espace dont nous devons faire abstraction pour découvrir le temps comme condition de l’acte...() Critique et clinique : Les éditions de Minuit/ Paradoxe suite/ click sur "EXPRESSION d’ARTISTE"
Jean Claude Aubry nous a quitté ...
mardi 13 novembre

Nous sommes triste de vous annoncer le décès de Jean Claude Aubry survenu le 2 octobre dernier. Nous n’avons pas eu le plaisir de le rencontrer physiquement mais nous avons aimé les textes qu’il nous a envoyé, son humour décapant et décale, son humanité.

Son livre « Mémoire d’un scribouillard » va paraître aux edition Les presses du midi, nous vous le recommandons chaudement.

Sur le Web
Maison d’édition les Presses du Midi
Le site des éditions des presses du midi.
Jean Claude Aubry
Le site de notre Prête plume.
A DELHI .....GEFFRAY EN RADE LACHE PAR SON ORDI
Alors Delhi
mercredi 10 mars 2010
par Administrateur- tiphaine

Alors Delhi

Je pensais rester jusqu’à mon retour en France tranquillement a Delhi mais c’est pas sur. Pour une fois je sens vraiment la pollution, mais pas la pollution comme on l’entend habituellement, les voitures, non ici a paharganj y’en a pas beaucoup mais la poussière... De tout, la terre, les épices aussi etc... Donc comme d’habitude je tousse, je crache... Et c’est dommage parce que j’aime Delhi, en plus j’ai des amis indiens ici mais bon je vais voir. Et je sais que les personnes qui vivent a delhi le vivent continuellement, c’est aussi pour ca que delhi est une ville très dure. Rien a voir avec kolkata ou mumbay y’a la mer, la non. Mais ce soir j’étais carrément heureux, comme ca dans la rue, a regarder un éléphant qui passait a 11 heures du soir, les rues vides et lui majestueux. C’est pas tous les jours qu’on voit ca, a delhi moi c’est la première fois. Alors qu’est ce qu’il faisait la, avec juste son kornak sur le dos, qui sait, impossible a savoir en Inde ... Et c’est ca qui est magnifique, en inde il faut vite perdre le sens rationnel des choses sinon on ne peut pas aimer l’inde, mais si on a passe ca ... Une journée est une journée ca y’a pas a dire.

Depuis que je suis a Delhi je n’arrête pas de rencontrer des français, c’est dingue, y’en a partout mais c’est incroyable que se soit au perçu ou au Mexique, ou en Afrique ou n’importe ou y’a des français. C’est pourtant un petit pays ou sont les autres... Y’a plus de français a Delhi que d’américains, que d’italiens, d’espagnols, russes, japonais, anglais etc... Ceux qui sont le plus se sont les français, c’est simple. Et je devrais en être content, j’aime la France, heureusement (pour moi c’était le plus beau pays du monde ) mais c’est le contraire qui se passe, quand je parle avec eux ... ils ont tous un dégout de la France actuelle que s’en est incroyable, et qu’ils en ont besoins grave de vacances. La France doit être un des pays actuellement ou le plus de personnes partent en vacances, plus pour prendre des vacances juste faire décompresser faire ouf. C’est grave je vous dis moi. Et ca se sent, puisque je suis francais mais que je suis parti maintenant depuis longtemps et que je n’ai pas parle francais pendant plus de 5 mois environ vu que du cote touristique j’ai tous fait pour éviter, a delhi pas possible. Le truc c’est que ca me trotte dans la tète depuis un moment, je m’étais fais une joie de revenir en france maintenant moins beaucoup moins, si pour revoir ma famille bien sur et des amis mais apres je sens que je vais vite refaire mon sac et repartir, j’ai trop change je le sais. Et ca me fait plutôt plaisir, je ne pouvais pas savoir en partant si j’allais aimer vraiment le voyage, parfois c’est très dur :-) et en fait je n’aime que ca, une impression de liberté même si elle est fictive, ca me suffit.

Fin des pensées du soir, je vais chercher des photos.

(JPG)

Y’a quatre jours c’etait happy holly la fete des couleurs

(JPG)

la fin de l’hiver, et c’était pas mal :-)

Plus plus. Cette année la luciole était verte...signe de postérité... ouh la la :-)